L’embellie du secteur bancaire au Gabon

mardi 26 juillet 2016 Economie


L’environnement financier gabonais enregistre une amélioration significative avec l’implantation de nombreux établissements bancaires. De 9% en 2009 à 20% en 2015, le taux de bancarisation a considérablement évolué au sein de la population au Gabon.

La bancarisation, longtemps considérée comme un luxe, est en passe de devenir la norme au Gabon. En effet, le pays enregistre une percée dans ce secteur.Ils sont aujourd’hui nombreux, les Gabonaises et gabonais qui font de plus en plus confiance aux banques pour garder leur argent et épargne en lieu sûr.

Le souvenir des années 90, où l’épargne était considéré comme une pratique complexe et les banques, des lieux réservés à la haute classe est encore là. Mais grâce à l’évolution du marché financier, l’arrivée de nouveaux établissements financiers et des nouvelles offres de services bancaires tels que le Mobile Banking, la donne est toute autre.

Grâce aux nouveaux moyens de paiements, élèves, étudiants et les membres de la classe moyenne en activité ont désormais accès aux services financiers. Conséquences immédiates, entre 2009 et 2015, le taux de bancarisation au Gabon a augmenté de +11% passant de 9% à 20% en à peine six années.

Cette avancée qui en soi, reflète un mieux-être du secteur financier national est dans une mesure, dû à la floraison des établissements financiers au niveau national. En effet, pour la période définie, le secteur financier national a enregistré l’intégration de nouveaux établissements financiers qui ont consenti des efforts importants pour mobiliser les clients autour de leur environnement.

Bancarisation à pas forcé

Il a fallu une injonction de l’Etat pour en arriver à ce résultat. En 2014, sur décision du même Etat, fonctionnaires, étudiants, retraités, travailleurs non permanents se sont vus imposer l’ouverture de comptes dans les établissements bancaires locaux. Cette méthode autocratique a donné, estiment certains, « une impulsion au secteur bancaire ».

En 2014, le nombre de gabonais titulaires d’un compte bancaire était de 407.000 personnes. Un chiffre considérable vu qu’aujourd’hui le secteur bancaire fait les beaux jours de l’économie nationale.

Selon un de nos récent articles intitulés « Banque : les crédits octroyés grimpent », les crédits octroyés par les banques gabonaises connaissent une importante augmentation en 2015. C’est en partie grâce à l’augmentation de la population bancaire que ce dynamisme s’explique. Est-ce à dire que le Gabon a franchi le cap de l’inclusion financière ?


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs