« L’Egalité des chances » : Qu’est-ce à dire ?

mercredi 5 octobre 2016 Politique


Pour qui a fait un peu de philosophie dans sa vie, la chance est l’apanage de Dieu et est donc de ce fait une œuvre divine. Ainsi, le Très Haut a fait certes les hommes égaux devant lui bien entendu, mais naturellement différents au vu des disparités existant entre les uns et les autres. Comment lorsque l’on se fonde sur cet élément rationnel à plus d’un titre, oser s’avancer et tenter d’expliquer que l’égalité des chances plutôt que d’être un leurre, serait du domaine du possible, c’est-à-dire appartiendrait au réel ?

Une chose est de promettre, dit-on, une autre est de pouvoir réaliser et le verbe pouvoir ici revêt tout son sens lorsque l’on sait que malgré la volonté que peut afficher tout gouvernant, il lui faut ensuite travailler à l’effectivité de son action, c’est- à-dire à la traduire dans les faits. D’où la question que se posent les Gabonais de savoir comment va s’y prendre le Gouvernement Issoze-Ngondet pour démontrer à la face du monde que l’égalité des chances peut avoir droit de cité chez nous, même si cela ne s’est pratiquement jamais produit dans les nations dites développées, à l’instar de la France et des Etats-Unis pour ne prendre que l’exemple occidental des grandes Démocraties. Où il est loisible de constater que les autorités parlent davantage de réduire le fossé entre citoyens et habitants de leur pays, y compris les migrants qui représentent à leurs yeux un phénomène certes nouveau, mais qu’il faut nécessairement intégrer dans une vision de développement privilégiant le moyen ou long terme.

Quant aux Gabonais, ils doutent avec insistance que ce projet ampoulé ne voit le jour eu égard aux pesanteurs sociales qui font que les nantis veuillent jalousement garder leurs prébendes, à l’instar des Jean Boniface Assélé, Pierre-Claver Maganga Moussavou, Marie-Augustine Houangni Ambouroue, Séraphin Ndaot Rembogo entre autres, qui ont pour assurer leurs arrières et peut être masquer leurs appétits pour l’argent, le luxe et le lucre, introduit dans le Gouvernement dit d’ouverture, des fils ou très proches comme pour apporter la preuve de ce qu’ils entendent par égalité des chances.

Diantre, pourquoi ne pas avoir penché pour une candidature autre que celle de sa progéniture ou de ses amis pour donner l’impression, s’il le fallait, que le but du jeu est certes d’être représenté dans les arcanes du pouvoir, mais surtout de donner la possibilité à d’autres individus que ceux avec lesquels on partage le gîte et le couvert de manière quasi- quotidienne, d’être vus eux- aussi et de gouter pourquoi pas aux « délices de la vie ». Les cadres et autres militants et sympathisants auxquels les uns et les autres font souvent ou toujours allusion dans leur discours ne se limiteraient-ils qu’à la portion congrue de « partisans » ?

C’est donc dire que les autorités sont plus que jamais attendues sur l’explication sans fioriture de ce qu’elles entendent par la notion « d’égalité des chances » tant elle ne représente aux yeux de plus d’un qu’une nébuleuse, du moins tant qu’elle n’aura pas fait l’objet d’une vulgarisation au moyen d’exemples concrets se fondant sur l’action à proprement parler en faveur des déshérités dans l’expectative plus que d’autres, c’est légitime.

De Libreville à Mayumba en passant par Oyem, Lambaréné, Mouila, Tchibanga et Port-Gentil, l’on s’interroge sur ce que cache cette nouvelle trouvaille qui constitue du reste le projet de société d’Ali Bongo Ondimba brandi aux Gabonais pour le prochain septennat. Le gouvernement a comme qui dirait du pain sur la planche s’il tient à apaiser des tensions latentes nées surtout du fait que les citoyens n’ont jusqu’ici pas vu leurs conditions de vie s’améliorer, alors que les promesse ne manquent par pour les rassurer.


Dounguenzolou

Vos commentaires

  • Le 5 octobre à 20:15, par Linda En réponse à : « L’Egalité des chances » : Qu’est-ce à dire ?

    le projet de société d’Ali Bongo Ondimba brandi aux Gabonais pour le prochain septennat.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 18:55, par Junior En réponse à : « L’Egalité des chances » : Qu’est-ce à dire ?

    Ali Bongo et les trous de cul tels que Maganga Moussavou, Ben Moubamba, ainsi de suite.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 18:31, par Florence En réponse à : « L’Egalité des chances » : Qu’est-ce à dire ?

    Ali peut changer le pays j’en suis sur et certains.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 07:22, par gabao.kool En réponse à : « L’Egalité des chances » : Qu’est-ce à dire ?

    La solution est la suivante :
    - il faut brûler Total Gabon et Bolloré.
    - il faut éclabousser, autrement dit, importuner le Biafrais Ali Bongo et Issoze Ngondet dans leur plans de gestion du pays.
    - Il faut s’attaquer aux intérêts de la Fance sinon mettre en danger tout ce qui est français dans notre pays.
    - Il faut traquer et mettre en cendre les biens des opposants voyous tels que Maganga Moussavou, Bruno Ben Moubamba, et consorts, le peuple ne peut se permettre de se faire abuser en même temps, et par le Biafrais Ali Bongo et les trous de cul tels que Maganga Moussavou, Ben Moubamba, ainsi de suite.
    - Enfin il faut porter atteinte au sbires de BOA ( 3Ms, Aboghe Ella, Billie By Nze...)

    Le plan qu’il Faut : ( 2 milliards de CFA )
    - Il ne s’agit pas de financer une guerre conventionnelle contre l’État gabonais, celà signifie qu’on doit faire appel aux spécialistes qui joueront dans l’ombre.

    - Kouna Grégoire et ses poulets sont aussi vulgaires qu’on puisse l’imaginer. On les rencontre dans tous les coine et recoins de LBV. Il suffit d’en faire tomber par jour en catimini entre 7-8 , dans l’immédiat la donne sera chargée. La confusion c’est l’ennemi des dictateurs et des oppresseurs.

    Répondre à ce message

  • Le 5 octobre à 05:58, par gabao.kool En réponse à : « L’Egalité des chances » : Qu’est-ce à dire ?

    Ali Bongo ton cul !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs