L’automédication, une habitude à perdre à tout prix qui une fois de plus vient de faire une victime ?

lundi 10 novembre 2008 Santé

L’automédication a fait une victime de plus. Une jeune femme de trente-deux ans, mère de quatre enfants, voulant retrouver sa silhouette d’antan, s’est approvisionnée en pilules amaigrissantes chinoises qui, au bout de deux semaines environs, ont provoqué chez elle, des effets secondaires aboutissant au décès de celle-ci.

Une malheureuse jeune femme, vient de passer de vie à trépas pour n’avoir pas suivi le conseil prodigué par le corps soignant à travers la planète ; conseil selon lequel, il est recommandé d’éviter à tout prix, de se procurer des médicaments sans avoir consulté au préalable. En effet, en France, dans la région parisienne, la mort d’un jeune mère de famille, a amené les autorités sanitaires françaises à réaliser des enquêtes et des analyses sur les produits d’amincissements.

Suite à ce décès, les autorités sanitaires françaises ont effectué des analyses sur des pilules pour maigrir, notamment les gélules minceur « Best life ». Les analyses menées par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) ont permis de déceler la présence dans les pilules incriminées, les sibutramine, une substance propre aux produits contre le surpoids restant soumise à une prescription médicale pour cause d’effets secondaires cardiovasculaires encourus, ainsi que la présence d’une substance prohibées dans les médicaments en France depuis 1999, la phénolphtaléine.

Décédée dés suite d’une embolie pulmonaire à l’hôpital d’Aulnay-sous-Bois le 1er novembre dernier, cette mère de famille de 32 ans, avait acheté sans prescription, des gélules amaigrissantes de marque « Best Life ». Suite à la disparition de la victime, les autorités sanitaires françaises ont ouvert des enquêtes et réalisé des analyses sur les produits d’amincissements.

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) à lancé une alerte sanitaire sur les pilules d’amincissement « Best Life ». La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a effectué des analyses sur les gélules minceur qu’elle aurait consommées, qui auraient révélé la présence de Sibutramine. Ces comprimés ne sont pas autorisés en France mais il existe des circuits illégaux de vente qui permettent d’obtenir ces produits.
Signalons que la Sibutramine est un principe actif contenu dans le médicament Sibutral, aidant à lutter contre le surpoids mais, soumis à prescription médicale. Ce médicament nécessite, en cas de prise, un suivi régulier des patients en raison du risque de survenue d’effets indésirables cardiovasculaires.


S’il est bien vrai que Sibutral est indiqué dans la perte de poids chez les patients présentant une obésité ou un surpoids associé à d’autres facteurs de risque, tels qu’un diabète ou un taux de lipides élevé, la prise de Sibutramine peut elle, s’accompagner d’effets indésirables cardiovasculaires, notamment une augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque.
Les gélules minceur « Best life » à l’origine du décès de cette jeune femme en Seine-Saint-Denis contiennent aussi de la phénolphtaléine, une substance interdite dans les médicaments en France depuis 1999.


Le ministère français de la Santé a précisé « qu’en France, la vente de médicaments est uniquement autorisée dans les pharmacies dont le circuit est contrôlé. Il est ainsi vivement déconseillé d’acheter des médicaments en dehors des pharmacies ».


L’automédication est à l’origine de nombreux accidents sanitaires qui pourraient être évités par la consultation médicale, ou au moins la documentation sur les prescriptions relatives aux produits ingérés.

Cet énième cas d’automédication tournant au drame, devrait faire prendre conscience aux unes et aux autres, qu’il est préférable de prendre moins de risque en allant lentement mais… surement. Consultez avant tout prise de médicament. Votre vie en dépend !


Gaboneco .com

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs