L’Association le ‘’Réveil du Gabon’’ dévoile ses Cahiers d’espérance

samedi 9 juillet 2016 Société & environnement


7 thématiques débattues durant 7 semaines et 1200 propositions sur la plateforme en ligne de l’association ‘’Le Réveil du Gabon’’ qui a présenté vendredi 08 juillet 2016 à la Chambre de Commerce de Libreville, à l’occasion d’une conférence de presse, ses cahiers dit ‘’d’espérance’’ ; une compilation de la consultation participative menée essentiellement sur le web.

Pas moins de 3700 contributions en ligne provenant de personnes de toutes les couches sociales réparties sur l’ensemble du pays. Des contributions synthétisées et restituées dans un mémorandum baptisé ‘’Cahiers d’espérance’’ tel était l’objet de la conférence de presse animée par le mouvement associatif le ‘’Réveil du Gabon’’.

Par la participation de l’ensemble des concitoyens résidant au Gabon ou expatriés, les 7 thématiques développées durant 7 semaines autour de la gouvernance et la réforme des institutions, du modèle économique et des finances publiques, de l’éducation, du savoir, de la culture et du sport, des forces de sécurité et de défenses, de l’intégration régionale, de la vie dans la ville et les villages et de l’éradication du chômage a permis au mouvement ‘’Le Réveil du Gabon’’ de «  répondre à son objet qui est celui d’une participation active des concitoyens dans la construction politique, économique et sociale du Gabon  » a déclaré Harold Leckat, Président de l’association ‘’Réveil’’.

Les cahiers d’espérance

Les conclusions des consultations menées par l’association ont été synthétisées dans un document baptisé ‘’cahiers d’espérance’’ qui est un outil d’aide à la décision destiné à l’ensemble des groupements politiques et surtout aux dirigeants de la société civile.

« C’est un document qui reprend l’ensemble de ses propositions à travers les 7 thématiques qui ont été abordées, aussi bien la question sur la gouvernance et les institutions, le système sanitaire de notre pays, le maillage administratif et territorial mais surtout les questions liées à l’éducation.

Le but était de redonner la parole à nos concitoyens en leur faisant comprendre qu’aujourd’hui nous avons la possibilité de dire des choses et de faire les choses à travers leurs actions qui commencent par la prise de parole parce que c’est notre démarche du moment, nous prônons une démocratie participative. Nous pensons qu’en temps que citoyens, nous pouvons nous aussi participer et aider surtout à la prise de décision dans notre pays » déclare Ferdinand Demba, vice-président du mouvement ‘’Le Réveil du Gabon’’.

JPEG - 72 ko
Ferdinand Demba porte-parole et vice-président du Mouvement associatif "Le Réveil du Gabon"

Sur quoi s’est fondée l’action de ce mouvement ? « L’action du Réveil s’est fondée et basée sur le constat selon lequel plus de 32% de la population vit avec 1000 fcfa jour, 40% des jeunes gabonais sont au chômage, 83% de jeunes de 18 à 30 ans n’ont pas eu à prendre d’initiatives depuis 2009, que le taux d’abstention des jeunes de 18 à 30 ans à l’élection présidentielle de 2009 était de 73%, et taux de participation des jeunes de moins de 24 ans à 62 % alors que cette couche représente plus de 24% de la population électorale » affirme Harold Leckat.

L’Association ’’Le Réveil du Gabon’’ est mouvement citoyen qui a lancé ses activités le 5 mai 2016 et dont une grande partie des consultations a eu lieu sur sa plateforme web. ’’Le Réveil du Gabon’’ compte étendre ses activités d’éveil citoyen au-delà de la présidentielle du 27 août 2016.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs