L’ACR de BBM répond à BBN !

samedi 24 juin 2017 Politique


L’Alliance pour le Changement et le Renouveau (ARC) de Bruno Ben Moubamba vient de répliquer, à l’occasion d’une déclaration de presse ce 23 juin 2017 à son siège sis à la cité Damas à Libreville, au communiqué d’Alain Claude Bilié By Nzé, porte-parole du gouvernement, qui recadrait le Vice-premier ministre.

L’on assiste à une véritable ‘’clash’’ à l’image de deux groupes de RAP s’opposant pour obtenir le trophée entre Bruno Ben Moubamaba dit ‘’BBM’’ et Alain Claude Bilié By Nzé dit ‘’BBN’’ issus tout deux du même gouvernement. Par personne interposée, Bruno Ben Moubamba vient de répliquer aux remontrances du porte-parole du gouvernement qui dans un communiqué de presse récent, avait fustigé la publication sur facebook de son Vice-premier Ministre qui affirmait que le gouvernement dont il est pourtant membre «  avait fait le choix de mettre le Gabon sous tutelle du Fond Monétaire International ».

Un recadrage qui n’a visiblement pas plu au Président de l’ACR et aux cadres de son parti qui ont promptement réagi. « Après 8 mois de travaux, le FMI a consenti un prêt de 642 millions de dollars au Gabon… le Gabon va recevoir 58 milliards dans un premier temps et 85% restant si l’Etat gabonais obéit scrupuleusement au FMI. Cela s’appelle une mise sous tutelle et c’est un piège…. Les conséquences seront des coupes budgétaires… La dette du Gabon est trop importante, raison pour laquelle il faut explorer d’autres mécanismes, comme les dettes d’Etat à Etat, la titralisation, le rachat de la dette ou des négociations avec le club de Paris… l’ACR exprime son malaise… le fait de rappeler une position du parti sur la situation budgétaire en ce qui concerne l’assainissement des finances publiques, entraine cette réaction des pédégistes » a déclaré Kinga Teresa, porte parole de l’ACR.

L’étonnement des cadres de l’ACR est d’autant plus grand vu le ‘’rappel à l’ordre’’ d’Alain Claude Bilié By Nzé s’exprimant par voie officielle. Une attitude que dénonce l’ACR. « D’abord qu’un Ministre d’Etat puisse recadrer un Vice-premier Ministre… Ensuite cela se fait hors des instances habituelles, c’est-à-dire, le conseil inter ministériel et le conseil des Ministres. Toute chose que l’ACR juge inacceptable !! » a renchéri Kinga Terasa qui s’est étonnée une fois de plus ‘’de la solidarité gouvernementale qu’exige Alain Claude Bilie By Nzé n’apparaissant quant à lui que pour faire des remontrances au Vice premier Ministre et non pour apporter un soutien à ce dernier quand cela est nécessaire’’.

L’ACR qui apporte son soutien à son président Bruno Ben Moubamba, réaffirme également son attachement et son soutien à Ali Bongo Ondimba et invite le gouvernement à faire cesser ces méthodes car selon l’ACR « l’heure n’est pas à la division mais au rassemblement  » a conclu Kinga Teresa, porte-parole de l’Alliance pour le Changement et le Renouveau (ACR).


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs