Justice : Bertrand Zibi Abeghe va faire appel

mercredi 24 juillet 2019 Société & environnement


Arrêté en aout 2016, lors de la dernière élection présidentielle, puis accusé d’être impliqué dans les violences post-électorales qui ont émaillé le Gabon durant cette élection et condamné hier, mardi 23 juillet à six ans de prison, l’ancien député du Parti démocratique gabonais (PDG) Bertrand Zibi Abeghe a dit vouloir faire appel.

Bertrand Zibi Abeghe, ancien député du PDG et soutien en 2016, lors de la dernière présidentielle de l’opposant Jean Ping n’a pas été acquitté. Bien au contraire, à l’issue du procès décisif qui s’est tenu hier, mardi 23 juillet au Tribunal correctionnel, l’ancien député a été condamné à 6 ans de prison ferme, car reconnu coupable de « violences et voie de fait » et « détention illégale d’arme à feu ».

Cette décision de justice intervient près de trois ans après l’arrestation de ce dernier au QG de l’opposant Jean Ping. Ce dernier courait jusqu’à dix ans de prison mais la peine de six ans a été au final retenue par le ministère public. Ses avocats non satisfaits du verdict ont dit vouloir faire appel afin que leur client soit acquitté.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs