Journée de recueillement : L’excès de zèle du Maire de Port-Gentil

jeudi 6 octobre 2016 Société & environnement


Ce jeudi 6 octobre, l’opposant Jean Ping a invité les Gabonais à rester chez eux. Les initiateurs parlent d’une journée de recueillement pour honorer la mémoire des Gabonais morts lors de la dernière crise post-électorale. Le maire de la capitale économique, Port-Gentil, menace travailleurs municipaux qui s’absenteront ce jeudi.

Le Maire de Port-Gentil, Bernard Aperano est sorti de son long silence après la cuisante défaite de son parti, (Ndlr : PDG), dans la province de l’Ogooué-Maritime. Plus précisément dans la ville de Port-Gentil où les barons du parti au pouvoir, avaient prédit à Ali Bongo Ondimba, une victoire éclatante.

Dans une note de service datée du 5 octobre, le Secrétaire général de la Mairie, Sylvestre Onanga a, sur instruction du Maire central, demandé aux Secrétaires généraux d’arrondissements, Directeurs et autres Chefs de service de dresser une liste de présence pour la journée du 6 octobre. Une menace à peine voilée ! Vu que la note mentionne clairement que les absents ne vont pas recevoir leur salaire du mois d’octobre.

Laquelle note de service divise les agents municipaux qui estiment qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un abus de pouvoir. Ces derniers acceptent que cette journée de travail soit coupée en cas d’absence et non l’intégralité de leurs salaires comme l’indique le code du travail. Selon un responsable des ressources humaines « C’est de l’intimidation ! Parce qu’une journée d’absence qui n’est pas justifiée mérite d’être coupée et non tout le salaire. Le code du travail est clair à ce niveau. Alors que va-t-il faire des autres jours de travail ? Si le Maire s’entête dans cette réflexion irréfléchie, il risque de provoquer un vaste mouvement de grève ».

On se souvient qu’après la proclamation des résultats de la présidentielle. Plusieurs agents temporaires de la Mairie de Port-Gentil avaient été menacés d’arrêt de travail pour n’avoir pas voté pour le candidat du parti au pouvoir. Quelque temps après les autorités municipales étaient revenues à de meilleurs sentiments.

La décision du maire de Port-Gentil se révèle en totale contradiction avec celle du gouvernement. En effet, le ministre du Travail, Eloi Nzondo, a déclaré hier sur les antennes de Gabon Télévision que la journée du 6 octobre n’était pas fériée et il a invité, à cette occasion, les employeurs et les responsables d’administrations publiques ‘’ à prendre les dispositions nécessaires afin que chaque travailleur puisse vaquer librement à ses occupations professionnelles’’ . Aucune menace de coupe salariale n’a par ailleurs été brandie par le ministre du Travail en cas d’absence de certains travailleurs pour cette journée.


YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs