JO Rio 2016 : Le Gabon peut-il rêver d’une médaille ?

vendredi 5 août 2016 Sport


Aux Jeux Olympique de Rio au Brésil qui démarrent ce vendredi 5 aout courant, le Gabon a envoyé 6 athlètes, à savoir Anthony Obame (Taekwondo), Sarah Mazouz, Paul Kibikai (Judo), Ruddy Zang Milama, Wilfried Bingangoye (Athlétisme) et Maël Ambonguilat (Natation), pour défendre les couleurs nationales. Toutefois, plusieurs observateurs s’interrogent sur les chances de nos représentants. Ces derniers peuvent-ils réellement caresser le rêve de décrocher une, voire plusieurs médailles ?

Amenée par le Vice-champion olympique de Taekwondo, Anthony Obame, l’équipe gabonaise est présente aux JO de Rio qui débutent ce vendredi 5 août courant. Toutefois, plusieurs analystes nourrissent de faibles espoirs quant à la capacité du Gabon de figurer sur l’un des podiums. Arrivée à Rio en fin juillet, et ce, sans véritable préparation, les athlètes gabonais perturbés depuis un peu plus de deux ans par plusieurs conflits au sein des fédérations sont pour ainsi dire voués à l’échec.

Sur les 6 athlètes qui défendront les couleurs du Gabon, 4 se sont qualifiés aux forceps, les deux autres étant à Rio sur invitation.

Champion du Monde au Mexique en 2013, médaillé d’or à l’Open d’Espagne en 2015, médaillé d’or au championnat d’Afrique en Tunisie, médaillé d’or au grand prix de Chine en 2014, Anthony Obame est considéré comme le grand espoir du Gabon. Et pour cause, il fait figure de favori dans la catégorie +87 kg, surtout que ce dernier est bien décidé à faire mieux qu’en 2012.Cependant, des doutes sur sa forme actuelle subsistent.

Victime de l’imbroglio à la tête de la Fédération gabonaise d’Athlétisme, Ruddy Zang Milama qui a obtenu son salut grâce à ses participations à des compétitions de salles aux Etats-Unis où elle réside n’est pas au summum de sa forme. Une méforme qui n’augure rien de bon ! Absente lors des championnats d’Afrique, des Jeux Africains, Ruddy Zang Milama, championne d’Afrique 2012 au sprint devra peut-être compter sur la chance pour espérer créer la surprise face à ses adversaires comme l’Ivoirienne Ahouré Murielle au top en ce moment.

Accompagnateur de Ruddy Zang Milama en athlétisme, Wilfried Bingangoye qui n’a aucune compétition dans les jambes va véritablement vivre à Rio sa première expérience dans le haut niveau de la compétition. Sauf miracle, il ne faut pas trop compter sur lui pour remporter une médaille.
Très confiant, Maël Ambonguilat, un nageur sans véritable concurrent au Gabon, tentera de se distinguer dans ces JO. Mais sans préparation, la mission s’avère quasi-impossible.

En judo, version dame, selon certains spécialistes, le Gabon peut compter sur Sarah Mazouz, médaillée de bronze au dernier Championnat d’Afrique organisé en Tunisie. Cette dernière très en jambe, grâce à aux entrainements de son club du Québec au Canada où elle vit.

Parfait inconnu au milieu de la crème des judokas mondiaux , Paul Kibikai peut lui aussi espérer surprendre ses adversaires.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs