Insécurité : Des kidnappeurs sèment la psychose à « la manguier », au pk18 !

mercredi 27 avril 2016 Société & environnement


Les populations du quartier « la manguier », précisément à l’entrée dite des ‘’Chinois’’ vivent désormais une véritable psychose. En effet, une bande d’hommes, non identifiés, ont tenté d’enlever Madame Florence, le 25 avril dernier aux environs de 20 heures. Depuis, les résidents de cette banlieue n’ont plus le sommeil paisible, car ils craignent que les malfrats refassent surface.

Décidément il ne fait pas bon de vivre aux alentours de l’entrée des Chinois, au pk18 ! Et pour cause dans cette zone, une bande de malfrats non identifiés, profitant du manque d’éclairage public et des hautes herbes aux abords de la voie ferrée, n’ont trouvé d’autre activité que celle du kidnapping des paisibles citoyens. Tapis dans l’obscurité, les voyous poursuivent hommes et femmes, pour des raisons seules connues d’eux.

La dernière illustration en date remonte au 25 avril dernier. Ce jour-là Florence empruntant le chemin des rails, comme plusieurs autres riverains, pour rejoindre son domicile à 19 heures 30, ne s’était pas rendue compte de la présence d’un individu accroupi à 50 mètres d’elle, faisant des grands signes à 4 autres complices. Lequel individu s’apprêtait à commettre son forfait.

N’eut été la vigilance du mari de Florence qui a flairé le guet-apens, on parlerait à l’heure actuelle d’autre chose ! Démasquée, la bande a purement et simplement pris la poudre d’escampette, en se faufilant dans les buissons. « J’ai crié de même que mon mari. C’est ainsi qu’ils se sont enfuits dans le buisson  » a déclaré Florence.

La nouvelle s’est répandue à vitesse grand V et a créé la psychose auprès des résidents. AM, jeune dame habitant les environs avait failli elle aussi, être enlevée par ces inconnus. « Ils sont 3 ou 4 et agissent à partir de 19h30 lorsque l’obscurité envahit les lieux. Je ne savais pas qu’ils s’étaient dissimulés dans le buisson mais, plus j’avançais, je me rendais compte que quelque chose ne tournait pas rond à la vue de l’homme accroupit à ma gauche. Puis brusquement trois autres homme sont sortis des buissons et se sont mis à ma poursuite. Je n’ai eu la vie sauve qu’au passage d’un véhicule à la hauteur du passage à niveau. Voyant les phares, ils ont rebroussé chemin dans le noir pour ne pas être identifiés », nous a confié AM.

Le quartier « la manguier » est réputé être une zone dans laquelle les crimes dits ‘’rituels’’, sont récurrents. Il y a un an environ, un jeune bwitiste avait été enlevé et assassiné, avant que sa dépouille ne soit abandonnée sur la voie ferrée, histoire de maquiller le crime. Ses meurtriers n’ont jamais été appréhendés. D’où viennent ces hommes qui ôtent sans vergogne la vie de paisibles citoyens ?


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs