Insalubrité à Libreville : La capitale « poubelle » ?

mardi 20 février 2018 Societe et environnement


Des décharges à ciel ouvert propices à la prolifération des microbes et propagation de pathologies voire épidémies, tel est le spectacle qu’offre la capitale gabonaise. A Libreville, le problème de collecte des ordures demeure d’actualité.

La présence des tas d’immondices non collectées durant des jours par Averda, préoccupe les populations des quartiers populaires de la commune de Libreville. Un dysfonctionnement perceptible dans la collecte des ordures par Averda explique cela. Cette situation qui perdure devient de plus en plus inquiétante au regard du danger sanitaire que représente ces tas d’ordures légions dans la capitale gabonaise. La quasi-totalité des quartiers sous-intégrés dont Nzeng-Ayong où les montagnes d’ordures causent non seulement la prolifération des microbes et autres parasites, mais également constituent le cauchemar pestilentiel des populations attenantes.

Jeu de dupe ?

Il y a quelques mois, justifiant la recrudescence de ces ordures dans la capitale et le bouleversement de l’action de l’entreprise de collecte des ordures Averda, le Ministère de l’Intérieur faisait état de la difficulté de l’entreprise à accéder à la décharge de Mindoubé liée à la forte pluviométrie. Quelques mois après, quand est-il ? La décharge de Mindoubé est-elle toujours impraticable ? Le fait qu’Averda travail partiellement par endroit montre bien que non et que le problème se situe ailleurs, et ce, d’autant que le pays sort d’une partielle saison sèche qui aurait du normalement faciliter le travail de l’entreprise. Scénario inacceptable pour une ville qui prétend être en « mutation ».


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs