Infidélité : Le mal causé par les « mâles » !

mercredi 4 mai 2016 Société & environnement


Une grande partie des couples gabonais sont victimes d’infidélité. Masculine ou féminine, peu importe, elle pollue l’atmosphère au sein des couples ! Comment expliquer cette envie soudaine, parfois permanente pour certains d’aller voir ailleurs ? Fatalité ou tout simplement quête de l’inconnu, tout au moins passagère ?

Ceux qui ont déjà la chaine de l’amour en eux, c’est-à-dire, les couples mariés, sont plus vulnérables face à l’infidélité. Pour cause, la fuite du temps qui éloigne les couples et les plongent dans une forme de monotonie pour certains. La routine est l’une des raisons de la recherche de l’ailleurs. Conséquence, la queue est longue au tribunal de première instance de Libreville. Des centaines de couples y vont dans le simple but de rompre avec un engament sacré que ces derniers ont signé quelques années, voire quelques mois auparavant pour certains.

En effet, le taux de divorce annuel au Gabon est de 10%, d’après le Tribunal de Grande Instance de Libreville. Ce pourcentage paraît énorme pour la faible population du pays. Selon l’Article 266 du code civil gabonais, le divorce peut être prononcé à la demande de l’un des époux en cas de d’infidélité de l’un des conjoints. Elle est la première raison énumérée dans cet article 226.

Madame LEC, femme mariée depuis 23 ans était surprise du nombre de couples qui avaient pris la même décision qu’elle, celle de divorcer, en se rendant au tribunal de Libreville. « Je croyais que j’étais la seule femme qui souffrait dans mon foyer ». Pour la petite histoire, dame LEC est allé demander le divorce à cause de l’enfant adultérin de son mari et la découverte des reçus de loyers payés par son époux à ses multiples conquêtes.
Ce dernier entretenait des rapports extraconjugaux. Après avoir réuni toutes les preuves nécessaires, elle décide de demander le divorce. N’eût été les conseils des magistrats et l’amour à l’égard de son mari et ses enfants, le divorce serait prononcé aujourd’hui.

Pourquoi les hommes en majorité trompent-ils leurs femmes ? D’aucuns pensent qu’être le mal dominant, justifie de tels actes. Certains hommes avancent que les femmes sont nombreuses, et vu la nouvelle manière provocante qu’elles ont de se vêtir, ils ne peuvent rester insensibles. « Elles sont en mini pratiquement tous les jours, les collants et autres vêtements qui moulent parfaitement leurs formes généreuses. Comment résister à ce genre d’attaques directes ? » Nous confie M. P. Nathan.

La municipalité devrait considérer avec beaucoup de rigueur la question vestimentaire de certaines jeunes filles. Des vêtements qui deviennent des attentats à la pudeur et qui poussent certains à commettre parfois l’irréparable. Nous disait en substance une sexologue, ce sont toutes les femmes qui doivent s’unir afin de combattre l’infidélité des hommes.


MI

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs