Igad : Exercice 2015 en berne

samedi 18 juin 2016 Economie


L’Institut gabonais d’appui au développement (Igad) finit son exercice 2015 avec des résultats mitigés.

L’exercice 2015 a été difficile pour l’Igad. Les objectifs préalablement fixés n’ont pas tous été atteints. La cause, l’insuffisance des ressources financières. En effet, sur un budget de 3,48 milliards de francs CFA défini, seuls 2,63 milliards de francs CFA ont été récoltés.

Pour les responsables de la structure, de nombreuses causes expliquent cette situation mais la plus cruciale demeure la non contribution de l’Etat, partenaire au projet qui ne s’est pas au cours de l’exercice, acquitté de ses cotisations : d’où le trou financier de 848,1 millions de francs CFA.

"Concernant les fonds directement liés au budget d’investissement, qui constitue la contrepartie au Prodiag et pour lequel nous avons eu certaines difficultés sur l’exercice, le directeur général du budget nous a assuré qu’il allait y avoir un rattrapage en 2016", explique le directeur général de l’Institut. Ce dernier reste tout de même confiant en espérant que les choses rentreront dans l’ordre cette année.

Au total, 581,7 millions de francs CFA doivent être consacré pour la matérialisation du programme Prodiag. Fin 2015 grâce à la bonne marche des activités, ce programme a été exécuté à 50% pour une réalisation de production de près de 87%.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs