Humour : Manitou s’offre une caravane provinciale

lundi 27 août 2018 Culture & people


La première édition de la caravane ’’Gabon Mani Tour’’ démarre le 1er septembre prochain à Port-Gentil. C’est au cours d’une rencontre avec la presse l’humoriste Manitou, promoteur de l’événement a décliné les grandes lignes de cette tournée humoristique.

’Gabon Mani Tour’’ sera le premier baptême du feu pour l’humoriste gabonais Manitou dans l’organisation d’un événement d’envergure et fédérateur. Et ce dernier se montre très enthousiaste ! « C’est un moment fort pour moi ! C’est la première fois au cours de ma carrière que je me présente devant les journalistes en tant qu’organisateur d’un événement  », a-t-il déclaré d’entrée de jeu. La caravane qui fera la promotion de l’humour avec un ancrage social avoué sillonnera le Gabon du 1er septembre au 29 décembre.

La première étape débute à Port-Gentil et verra défiler sur scène la nouvelle génération d’humoristes essentiellement composée de la ‘’famille déjantée’’ de Manitou.

« Au-delà de l’aspect du spectacle il y aura un côté social tout au long de cette caravane. Durant la caravane, l’artiste fera un recrutement des jeunes talents et dans les différentes localités où nous nous rendrons, nous allons visiter les différents centres d’accueils pour partager l’humour et de la joie avec les enfants et les malades  », a décliné Moussavou Bercy, responsable de Freepote com Events et organisateur de la tournée.

Ancrage social

« Rire pour apaiser les cœurs ». Plus qu’un simple engagement à la vulgarisation de l’art humoristique par la formation des nouveaux talents, le Gabon Mani Tour est aussi un projet globalisant. Une fois dans les capitales provinciales annoncées, la caravane organisera des visites dans des orphelinats, des centres sociaux et des hôpitaux afin d’apporter la gaieté à ces enfants orphelin (e)s parfois abandonnés à leur sort ou encore aux malades accoutumés à l’internalisation hospitalière dans les centres de santé provinciaux. Une thérapie de choc par le rire qui peut en effet redonner espoir car plus qu’une simple activité, l’humour est un instrument de bonheur. « Je prêche souvent dans les orphelinats à Libreville et je fais souvent passer des messages pour dire que même si tu es orphelin (e) tu peux parvenir à quelque chose de bien dans ta vie. Il ne faut pas penser que parce qu’on est orphelin que tout est fini car il faut se battre pour atteindre ses rêves !  », conseille Manitou.

Difficultés

Malgré des ambitions encourageantes, la difficulté des moyens pourrait être un obstacle à l’organisation de cette caravane. « Nous n’avons pas de partenaires, pas de soutien ni de sponsors et donc, nous allons en mode commando (…) », explique le Responsable de l’organisateur de la tournée. Ce qui explique l’invitation lancée en direction des potentiels sponsors et partenaires surtout que la tournée a un ancrage social orienté vers les enfants et les malades. «  Nous sollicitons (…) les personnes de bonne foi qui voudraient bien nous accompagner dans cette aventure  » a ajouté l’organisateur de la caravane car l’idée selon Kirikara est de pérenniser cette caravane.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs