En ce moment

Hémorroïdes : Une maladie de la « honte » ?

vendredi 20 mai 2016 Santé


Nombreuses sont les personnes qui souffrent de cette maladie mais hésitent à consulter un médecin.Normal, cette pathologie est perçue sous nos cieux, par de nombreuses personnes comme une maladie dite de la « honte ». Qu’en est-il réellement de cette maladie et quelles en sont les causes ?

En Afrique en général et Gabon en particulier, il n’est pas rare de rencontrer des personnes superstitieuses. Ces dernières n’hésitent pas à utiliser d’autres moyens de guérison que la médecine moderne. S’agissant des hémorroïdes, les préjugés sont tels que les patients ont du mal à en parler. Stigmatisation, quand tu nous tiens ! Conséquences, elle provoque une complication appelée thrombose hémorroïdaire.

En effet, selon les Chirurgiens de l’espoir en l’occurrence le Dr. Mbou, les hémorroïdes sont des dilatations des veines situées dans la sous-muqueuse du canal anal. Elles ont pour causes des troubles du transit intestinal (constipation ou diarrhée). Elles peuvent aussi apparaitre chez la femme pendant sa phase prémenstruelle, pendant la grossesse, et lors de l’accouchement. Une autre cause de cette maladie est la sédentarité. Surtout dans certaines professions telles que chauffeur, pilote.

Mais certains sports aussi peuvent favoriser les hémorroïdes. Aux causes précitées, on peut aussi ajouter la mauvaise alimentation (riche en épices) et l’abus d’alcool. Pour couronner cette liste, il y a également les pénétrations anales. En effet, de nombreuses personnes (Homme comme femme), n’hésitent pas à recourir à l’usage de leur rectum lors des relations sexuelles. Notons au passage que la sodomie constitue la première cause d’apparition d’hémorroïdes chez les jeunes.

Les symptômes ?

La maladie hémorroïdaire se traduit cliniquement par trois types de signes qui sont déjà des complications, et il existe deux types d’hémorroïdes : internes et externes. Toujours selon le Dr. Mbou, « Les saignements ou rectorragies survenant à la fin des selles, la perception d’une boule dans l’anus, enfin la douleur anale et les démangeaisons ».
Après avoir pris connaissance des différentes causes et symptômes de cette maladie, il serait conseillé de consulter un médecin. Pour ceux qui hésitent, c’est le moment de briser le silence car les conséquences de cette maladie peuvent être graves, l’une des complications des hémorroïdes étant la thrombose qui survient brutalement et se manifeste par une douleur anale intense. Il peut arriver que les personnes qui en souffrent ne puissent plus s’assoir.

Prévention ?

Pour éviter de contracter cette maladie quelques mesures hygiéno-diététiques sont de mise. A en croire le docteur Mbou, il est important d’éviter tout excès, de supprimer les épices et les boissons alcoolisées. Dans la même foulée, la régularisation du transit intestinal par la consommation des fruits, riches en fibres, ne doit pas être occultée.


MI

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs