En ce moment

Handball/Subvention étatique : le tacle de la LINEPH aux Présidents des clubs

mardi 19 avril 2016 Sport


La Ligue Nationale d’Elite Professionnelle de handball (LINEPH) qui devait remettre le dimanche 17 avril courant, les chèques d’un montant de 30 millions de Francs CFA, aux 9 clubs de D1, (une manne destinée au lancement du championnat le 27 avril prochain), n’a finalement plus procédé à cette remise. A en croire, la LINEPH, les responsables de clubs ne se sont pas acquittés du paiement de la prime d’engagement, d’un montant de 500 000 FCfa, condition sine qua non à la participation de la première édition du championnat national. Conséquence : le lancement du championnat n’aura pas lieu à la date prévue.

Les présidents des 9 clubs fanions de handball au Gabon, sont rentrés, dimanche dernier, la queue entre les jambes. Ces derniers qui pensaient percevoir leur chèque de 30 millions de Fcfa, chacun, (une subvention de l’Etat destinée au démarrage de la phase aller du premier championnat national semi-professionnel le 27 avril prochain), ont vite fait de déchanter. Et pour cause, ils ne se sont pas acquittés des frais de participation de l’ordre de 500 000 Fcfa, et ce, malgré la note circulaire du 13 avril dernier, signée du secrétaire général de la LINEPH, Alpin Ondo. Une note stipulant clairement que seuls les clubs à jour de leurs cotisations passeraient à la caisse. Une injonction prise à la légère par les Présidents de clubs qui se sont tout de même présentés devant la présidente par intérim, Alida Bignoumba.

La douche froide ?

A peine la séance de travail démarrée, l’ancienne handballeuse de « Phoenix », Alida Bignoumba et son comité directeur, ont vite constaté que la majorité des clubs ne remplissaient pas tous les critères, dont le paiement des frais de participation au prochain championnat, la présentation des contrats des joueurs et la présence effective dans le club d’un entraineur de second degré.

Face à ce constat, Alida Bignoumba est entrée dans une colère noire et s’est insurgée contre certains responsables de clubs, à multiples casquettes, kinésithérapeute, coach, trésorier général, secrétaire général, etc. « (...) C’est un méli-mélo qui doit s’arrêter si nous voulons basculer de l’amateurisme au professionnalisme. Car, j’ai l’impression que certains Présidents de clubs accourent là, parce qu’ils ont entendu que nous devrions remettre les chèques à tout le monde alors qu’ils ne remplissent pas le minimum exigé. Je rappelle que c’est l’argent du contribuable, et il n’est pas question de le dilapider à qui mieux-mieux » a expliqué Alida Bignoumba.

En réaction à cette « leçon de morale », certaines convives n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement sur l’intérim « contesté » de la petite protégée, Alida Bignoumba, de Nicole Asselé, Présidente de la Fégahand. « Bien qu’assurant aussi l’intérim du poste de président décédé, Mademoiselle Alida Bignoumba, vice-présidente de la ligue nationale professionnelle ne pourrait en aucun cas, achever le mandat de l’illustre disparu car c’est le président qui est élu et nom l’ensemble de son bureau, certes, qu’il forme en fonction des sensibilités qui constituent la ressource humaine du handball gabonais  », a indiqué Mayer Mihindou, membre du bureau de la Lineph.

Des propos contradictoires à ceux de l’intéressée qui a déclaré aux journalistes qu’elle "assure l’intérim du mandat et non du poste de Président", laissé par Macaire Batsantsa, décédé le 26 mars dernier. Il est clair que cette première édition du championnat semi-professionnel ne débutera pas à la date initialement prévue.

Clubs en lice :

Phoenix, LBV HBC, Sénior Académie, Manga HBC, JSM, Asma, Stade Mandji, Salinas et Oyem HBC .


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs