Grande distribution : Le marché gabonais en bonne posture

mercredi 9 septembre 2015 Economie


Le Gabon présente des opportunités d’affaires non négligeables dans le secteur de la grande distribution. A.T. Kearney, un cabinet de conseil américain en donne la preuve dans une récente étude.

Avec un environnement de la grande distribution illustré par la présence de structures de tailles variables allant de l’hypermarché au supermarché à l’image des enseignes Mbolo Casino, CK2, CECADO, Prix Import, San Gel, Gaboprix, etc., le Gabon se positionne malgré tout devant les grandes économies et marchés africains, comme le Nigéria, l’Angola ou encore le Kenya en termes de perspectives pour le développement de la grande distribution.

Le Gabon dispose actuellement d’une population évaluée selon les dernières statistiques du Recensement Général de la Population (RGP), à 1,8 millions d’habitants. Près de 800.000 habitants de cette population est localisée à la capitale, Libreville où se développent les centres de distributions du pays les plus imposants.

A l’intérieur du pays par contre, c’est CECADO, Gaboprix et des petits détaillants qui assurent le relais des consommables. A analyser ce portrait, le secteur de la distribution au niveau local semble peu dynamique pourtant, pour le Cabinet de conseil en stratégie A.T. Kearney le pays présente un gros potentiel (numéro 1 du classement cette année) en termes de possibilité de développement du secteur.

Pour le Cabinet, le Gabon présente les meilleurs indicateurs pour le développement d’une activité liée à la distribution. Les indicateurs de sureté sont tous attractifs : le risque politique est faible, le développement du commerce moderne est peu saturé et les poids concurrentiels peu importants.

Sur les 48 pays d’Afrique subsaharienne évalués, le Gabon se démarque avec des marges statistiques largement au-dessus des grandes puissances comme le Nigéria, l’Afrique du sud, le Kenya maîtres en Afrique dans le domaine de la distribution en occupant la première place du classement.

Les critères d’évaluation pris en compte ne sont autres que la croissance de la classe moyenne, l’augmentation de la consommation, la propagation de centres commerciaux et le développement du marché du détail.


3M

Vos commentaires

  • Le 6 juin à 16:58, par GRAM’S SARL En réponse à : Grande distribution : Le marché gabonais en bonne posture

    nous évoluons dans le domaine de l’agriculture. Nous faisons la production et la commercialisation des produits agricole spécifiquement les maraîchères et nous recherchons des partenaires potentiels gabonais pour la commercialisation de nos produits agricole. nous appliquons des prix très accessible à nos clients et répondons à tous leur type de besoins et exigences.

    nos contactes : 00 225 23 002 460 / 00 225 87 227 010 /
    00 225 59 124 412
    Email : servicecommercialgrams@yahoo.com

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs