Grand Prix de l’Excellence : Enfin une lauréate !

vendredi 1er juillet 2016 Economie


Après une première édition sans lauréat, le Grand Prix de l’Excellence dévoile enfin pour la première fois une lauréate. Son nom : Danielle Ghislaine Effa Ndong promotrice de la Start-up Or Vert Gabon.

Après quatre mois de rude compétition, les douze lauréats du Grand Prix de l’Excellence (GPE) dont les résultats ont été dévoilés jeudi 30 juin sortent de cette compétition satisfaits et confiants sur l’avenir de leurs projets respectifs.

Munis de projets entièrement ficelés avec un financement à l’appui, ils deviennent dès cet instant de jeunes patrons d’entreprises. Leur principal atout a été d’être persévérants et d’avoir présenté des projets qui tiennent la route. Du numérique, au loisir, en passant par des gammes d’assaisonnement pour la cuisine, à l’agriculture, la collecte de déchets ménagers, au recyclage, moyen de paiement mobile, bref, les finalistes se sont distingués par l’originalité de leurs projets. « On veut être des acteurs du changement. Nous voulons faire que l’Etat soit à 25% dans la création de richesse dans notre pays  », a affirmé Junior Xavier Ndong Ndong au nom des jeunes créateurs.

Danielle Ghislaine Effa Ndong, GPE 2016

Après une première édition sans lauréat, le Grand Prix de l’Excellence 2016 se solde enfin par une heureuse gagnante. Danielle Ghislaine Effa Ndong remporte en effet, la somme de 30 millions de francs CFA, grâce à sa start-up Or Vert Gabon qui vise à produire et à commercialiser du matériel végétal (boutures, vivo-plants et plants greffés). Une idée qui a séduit le jury et qui s’accroche à la réalité économique nationale de l’heure avec le programme Graine.

« Je me suis lancée dans le Grand Prix de l’Excellence parce que j’ai vu ce que mes amis ont réalisé grâce à cette aventure. Aujourd’hui, je peux affirmer que ce n’est pas un leurre ni même un mensonge, il faut juste être ambitieux, avoir du courage et une vision. Ce sont ces éléments qui m’ont permis de remporter ce prix », confie Danielle Ghislaine Effa Ndong.

Expérience

Personne ne sort visiblement perdant de cette aventure. Les quatre mois de compétition autour de 439 candidats ont été ponctués par des séries d’enseignements sur la conceptualisation d’un projet, le business plan, les rudiments comptables et financiers pour mener à bien son projet ou encore les techniques d’échanges d’affaires. « En travaillant avec des jeunes durant 48 heures non-stop sur des idées, ils ont réussi à construire de projets viables. Ce sont des outils que JA possède, qu’on a juste importé et appliqué avec des formateurs autours des jeunes porteurs de projets », explique Radia Garrigues, directrice exécutive de JA Gabon.
« Les treize finalistes malheureux vont reprendre le cours normal de leur vie » ajoute-t-elle.

Pour autant, JA Gabon dit être à leur disposition pour d’éventuelles informations car l’idée, c’est de pouvoir accompagner tous les jeunes qui veulent monter des projets. Mais pour cela, ils ne doivent pas lâcher prise mais se montrer persévérants.
Rendez-vous est donc pris pour la prochaine édition du Grand prix de l’excellence.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs