Gouvernance : « Place à la confrontation », dixit Jean Ping

lundi 17 décembre 2018 Politique


L’opposant radical Jean Ping est sorti du silence, samedi 15 Décembre dernier. Il a ainsi appelé à la confrontation contre le pouvoir Bongo.

« Le Gabon est sous respiration artificielle…la diplomatie a échoué, place à la force », a déclaré Jean Ping devant une foule visiblement acquise à sa cause. A en croire Jean Ping, les prochains jours seront déterminants. L’opposant prévient : « faites vos provisions… j’ai tendu la main, elle est resté vide. Désormais c’est le poing » a renchérit jean Ping. L’actuelle posture de va-en-guerre de l’opposant résulte de l’imbroglio autour de l’état de santé voire le supposé décès d’Ali Bongo Ondimba, officiellement, en convalescence au Maroc.

Déterminés à faire basculer le pouvoir dans leur camp, les partisans de Ping insistent. « Le Président Jean Ping a subit le dicta des Bongo avec l’appui voilé de la France. Pourquoi faire semblant ? La situation actuelle n’est que la résultante de ce que la France entretien dans sa nébuleuse France-Afrique que nous ne cessons de dénoncer », a déclaré un des partisans de Ping ayant effectué le déplacement du charbonnage. Une réaction battue en brèche par un partisan d’Ali Bongo Ondimba.

« Je suis désolé de vous faire remarquez que la situation de la France vis-à-vis des pays d’Afrique Francophone est Claire et atypique. Bref ! Svp ces Messieurs de l’opposition le savent, pourquoi veulent-ils susciter un débat alors qu’Ali est là » a déclaré Donatien Bignoumba Engonga. Des positions qui dans les tous prochains jours risquent d’engendrer des frictions entre opposition et pouvoir.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs