Gabon : Sylvia Bongo à la rencontre des communautés du

mercredi 23 juin 2010 Speciales


Mme Sylvia Bongo Ondimba, épouse du président de la République, a terminé, le 17 juin dernier, la première étape de la caravane "Le Gabon profond" qui lui a permis, au cours d’un périple effectué par voie terrestre pendant trois jours, de rencontrer les populations d’une dizaine de villes et villages situés entre Libreville et Franceville. Au-delà des divers dons offerts aux populations rencontrées, elle entend leur apporter « une énergie positive pour les aider à résoudre leurs problèmes. »

Dans le cadre de son programme social d’aide à l’intégration, au développement et à l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens, notamment les plus démunis, Madame Sylvia Bongo Ondimba, Première Dame du Gabon, est allée, sans protocole officiel, au cœur du Gabon en empruntant « la nationale », du 15 au 17 juin 2010.

La caravane, baptisée « GABON PROFOND : A LA RENCONTRE DE NOS FAMILLES ET NOS COMMUNAUTES », a permis à la Première Dame de rencontrer sur le terrain et d’écouter ses compatriotes, afin de mieux comprendre leurs conditions de vie et leurs problèmes au quotidien.

A chaque étape, la Première Dame a souligné qu’elle était venue à la demande du Président de la République pour dialoguer avec ses concitoyens et relayer les informations auprès du Président afin qu’après consultation avec son gouvernement, des réponses appropriées soient apportées.

De Libreville à Franceville, la Première Dame et son équipe ont visité Ntoum, Ekouk, Afock Bidzi, Makoghe, Massenguelhiwhmany (un village pygmée), Wouboué, Mikouyi, Lastourville, Matsatsa, Franceville et Moulendé. A son arrivée à Makoghe, où elle a passé la nuit, les habitants l’ont accueillie par des danses et chansons traditionnelles.

Ces visites ont été rythmées par des rencontres avec des associations locales. Durant les causeries, les responsables de ces associations ont pu exposer en toute liberté et avec franchise leurs doléances à la Première Dame.

Madame Sylvia Bongo Ondimba a également visité des écoles, des dispensaires, des hôpitaux et des marchés pour mieux comprendre les problèmes spécifiques dans chaque secteur. Dans de nombreux villages, elle a constaté les mêmes problèmes :

Le manque d’accès à l’eau courante et à l’électricité ;

Les problèmes de cohabitation avec les éléphants qui dévastent régulièrement les plantations ;

Le manque de médicaments et de ressources humaines qualifiées dans les dispensaires et les hôpitaux ;

Les problèmes sociaux engendrés par l’exode des hommes partis à la recherche d’emploi dans les grandes villes.
Partout, la Première Dame a souligné l’importance de l’éducation comme principal outil pour lutter contre la pauvreté et pour offrir aux femmes la possibilité de devenir indépendantes. Elle a particulièrement insisté sur ce point auprès des jeunes filles qu’elle a rencontrées en les encourageant à poursuivre leurs études. Elle a également parlé de l’importance de maintenir les villes et les villages propres, afin de conserver la beauté naturelle du pays et de maintenir les conditions hygiéniques pour protéger la santé de tous.

A chaque étape, l’épouse du Chef de l’Etat a fait des dons de médicaments et de matériel agricole et scolaire.

Au terme de cette visite à Franceville, lors d’un point de presse la Première Dame a tenu à remercier, pour leur accueil chaleureux, toutes les personnes qu’elle avait rencontrées lors de la caravane.

« J’ai vu beaucoup d‘espoir dans les yeux des Gabonais et des Gabonaises que j’ai rencontrés. Je suis quelqu’un d’engagé aux côtés de nos communautés, et j’entends apporter une énergie positive pour les aider à résoudre leurs problèmes », a-t-elle déclaré, en soulignant qu’elle reviendrait prochainement avec le Président de la République pour s’assurer que des réponses concrètes seront apportées aux besoins des populations.


Gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs