Gabon : Libreville fait l’inventaire de ses ressources minières

mardi 24 novembre 2009 Speciales


Organisé par le ministère des Mines et le Bureau de recherches géologiques et Minières (BRGM), le séminaire international sur la géologie des ressources minières du Gabon a ouvert ses portes le 23 novembre dernier à Libreville. Cette rencontre a permis de dévoiler une banque de données minières et géologiques du pays qui doit permettre de faciliter l’orientation des politiques minières et industrielles nationales.

Plusieurs experts en mines et géologie étaient réunis le 23 novembre dernier à Libreville pour l’ouverture du séminaire international sur les ressources minières du Gabon.

Cette rencontre initiée conjointement par le Bureau de recherches géologiques et Minières (BRGM) et le ministère des Mines doit permettre une meilleure maîtrise de l’infrastructure géologique et des ressources minérales du pays, afin de renforcer les capacités des institutions gouvernementales en charge du secteur minier.

L’élaboration de cette banque de donnée s’inscrit dans le cadre du Programme SYSMIN, appui au secteur minier, entièrement financé par le Fonds européen de développement (FED) à hauteur de 23 milliards de francs CFA.

« La banque de données ainsi constituée est un outil indispensable pour le développement économique du pays, et plus particulièrement pour la définition d’une politique minière et industrielle claire et cohérente », a salué le ministre des Mines, Julien Nkoghe Békale.

« Avec cet outil, le gouvernement dispose aujourd’hui des informations minières fiables qui devront faire l’objet de la promotion auprès des investisseurs potentiels afin de booster notre secteur minier », a-t-il poursuivi.

Les séminaristes ont à cet effet dévoilé une banque de données sur la géologie des ressources, comportant notamment 17 cartes géologiques actualisées.

« Le projet dont les résultats nous sont restitués aujourd’hui a permis de faire passer le taux de cartographie moderne de 10 à 20%, la couverture géophysique aérienne haute à résolution sur plus de la moitié du Gabon et l’inventaire minier sur près de 9% », a pour sa part indiqué le Chef du gouvernement, Paul Biyoghe Mba.

Pour le ministre des Mines, les résultats de ce séminaire permettent d’avoir un aperçu du potentiel minier du pays, mais aussi de la composition du sol, dans le cadre des projets agricoles d’envergure, et d’un inventaire des richesses du sol gabonais, qui lui permettra de mieux en faire la promotion. Il envisage à cet effet d’organiser dans les tous prochains mois les premières journées de promotions minières dénommées « Promin Gabon 2010 ».

Ce projet à été réalisé de mai 2005 à septembre 2009 par le BRGM leader du consortium avec le Council for Géoscience (Afrique du Sud), Sander Géophysics (Canada, Irlande) et le Musée Royal de l’Afrique centrale (Belgique).


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs