Gabon : Le tête-à-tête Bongo Ondimba - Fukuda à Yokohama

mardi 27 mai 2008 Economie

Le Premier Ministre japonais, Yasuo Fukuda, a rencontré dans la matinée du 27 mai, le Président gabonais Omar Bongo Ondimba, arrivé le 25 mai dernier à Yokohama, en prélude à l’ouverture de la quatrième TICAD. Le chef du gouvernement japonais a requis la participation accrue du chef de l’Etat gabonais aux échanges de la Conférence et a défini avec lui les grands axes de coopérations bilatérales entre les deux pays.

A la veille de l’ouverture de la quatrième Conférence internationale de Tokyo pour le développement africain (TICAD IV), le chef du gouvernement japonais a eu un tête-à-tête avec le Président gabonais Bongo Ondimba dans la matinée du 27 mai, pour définir avec lui le rôle et le statut du Gabon dans les échanges à venir, ainsi que les partenariats bilatéraux prévus entre les deux pays.
En vertu du statut du Gabon, qui a accueilli en mars dernier la réunion préparatoire à cette rencontre, le Premier ministre japonais, Yasuo Fukuda, a exhorté le chef de l’Etat gabonais à prendre une part active aux débats qui s’ouvriront à compter du 28 mai à Yokohama.
Le chef du gouvernement japonais a également fait part au Président Bongo de son souhait d’obtenir des résultats concernant la réforme du Conseil de Sécurité de l’ONU au cours de la présente session. A cet effet, il a demandé au président gabonais de prendre une part active aux négociations intergouvernementales avec les autres pays africains, conformément à l’engagement de l’ancien ministre gabonais des Affaires étrangères et nouveau président de la Commission de l’Union africaine, Jean Ping, qui a déjà beaucoup œuvré dans ce sens.
Le Président Bongo Ondimba a quant à lui abordé la question de la coopération environnementale entre les deux pays et a souligné l’importance qu’il accorde à la question du traitement des déchets. A cet effet, le Premier ministre japonais a exprimé son souhait de voir le Gabon assurer un leadership fort aux niveaux sous régional et continental, sur les questions environnementales.
Monsieur Fukuda a précisé que le Japon coopérerait principalement dans les domaines de la filière halieutique et a annoncé l’envoi d’une mission d’études au Centre de soutien des PME du secteur piscicole de Libreville.
Le Japon devrait doubler son Aide publique au développement (APD) à l’égard de l’Afrique d’ici 2012 et créer un fonds afin de doubler les investissements privés japonais dans les 5 prochaines années.
Le Premier ministre japonais a par ailleurs informé le président gabonais du lancement imminent du « Programme de Promotion Cool Earth » qui vise à réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, en prévision de l’expiration du protocole de Kyoto en 2012. Ce programme s’appuie sur trois principes « post-Kyoto » qui sont l’implication exemplaire de tous les gros émetteurs de gaz à effet de serre, l’adoption de solutions flexibles et diversifiées ainsi que la réconciliation de la protection de l’environnement avec la croissance économique.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs