Gabon : La route Libreville - Brazzaville cherche des bailleurs de fonds

mercredi 21 mai 2008 Economie

Les experts gabonais et congolais de la CEEAC sont en conclave à Libreville depuis le 20 mai dernier pour baliser la mise en oeuvre des projets de construction de la route reliant Libreville à Brazzaville et de la voie ferroviaire entre Franceville et Lekiki. Cet atelier de réflexion devrait permettre d’élaborer une stratégie de financement de ces projets prioritaires du NEPAD.

La mise en œuvre des projets d’intégration sous régionale prioritaires du NEPAD est au centre de l’atelier de réflexion qui réunit depuis le 20 mai dernier à Libreville des experts gabonais et congolais autour du secrétaire général de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale, Louis Sylvain Ngoma.

Cet atelier de trois jours devrait permettre aux experts de la CEEAC des deux pays d’élaborer des stratégies de financement pour la mise en œuvre des quatorze projets prioritaires retenus par la coordination régionale du NEPAD pour l’intégration sous régionale. Ces projets concernent principalement la construction de la route qui devrait relier Libreville à Brazzaville ainsi que la voix ferroviaire qui raccordera Franceville à Lekiki.

Les quatorze projets retenus au titre des priorités du NEPAD, dont les deux qui sont au centre de cet atelier de réflexion, devraient être réalisés sur le court terme pour faciliter la circulation des biens et des personnes entre les deux pays. La route reliant Libreville à Yaoundé, au Cameroun, étant pour le moment l’unique voie bitumée reliant deux capitales de l’Afrique centrale.

« La recherche de financement est rendue difficile car la plupart des projets n’ont pas encore de termes de référence. La coordination régionale de mise en œuvre du NEPAD, avec le secrétaire général de la CEEAC, ont pris la décision d’organiser des conférences de bailleurs de fonds pour rechercher les financements » a expliqué le ministre du Commerce, Paul Biyoghe Mba.

La région du golfe de guinée est l’une des plus enclavée du continent en raison de l’inexistence prégnante d’infrastructures de communication entre les pays.

Les projets prioritaires retenus par le NEPAD pour faciliter l’intégration sous régionale concernent également le renforcement des institutions africaines de télécommunications et des NTIC, l’étude de faisabilité du pont de Mayumba au Gabon, la construction d’une route reliant Fougamou et Brazzaville par Doussala, l’étude de faisabilité de la voie ferrée sur le fleuve Congo entre Brazzaville et Kinshasa ainsi que le prolongement du chemin de fer de Kinshasa au Congo ou encore la réhabilitation des infrastructures routières en Angola et en République démocratique du Congo.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs