Gabon : La fête des cultures s’achève sans éclats

mercredi 3 juin 2009 Speciales


La 10e édition de la Fête des Cultures qui a ouvert ses festivités ce 29 mai à Libreville, s’est achevée le 01 juin dernier. plusieurs Conférences de presse, expositions, concerts, ballets traditionnels, jeux, dégustations, projections et démonstrations des talents traditionnels étaient au programme de cet événement perpétué depuis 1996 pour revaloriser le patrimoine traditionnel gabonais.

Jusqu’au 1er juin, les artères de la capitale gabonaise ont vibré au rythme des musiques et danses traditionnelles et le public gabonais a pu découvrir les savoir-faire et talents des différents invités dans les domaines de l’art, de la cuisine, ou encore de l’artisanat.

La 10ème édition de cette fête était axée sur le thème langue et diversité culturelle : atout pour le développement. Elle a comme invités d’honneur les groupes socio culturels venant du Cameroun.

Lors de cette édition ont a pu voir des innovations, notamment le concours de la palabre traditionnelle autour du mariage traditionnelle chez les Punu qui lui a eu lieu samedi 30 mai sur l’esplanade du centre culturel français Saint Exupery.

« ça s’est bien déroulé on a pu découvrir les différentes facettes de nos traditions. Nous aimerions que ça se perpétue » a déclaré Mabouki Jacques un participant

« la fête des Culturelles c’est bien mais nous voulons aussi que cet grand événement se déroule dans toutes les provinces. Si Chaque année on peut organiser la fête des cultures dans une ou deux provinces ca sera bien pour tous le pays » a souhaité Christian Mavoungou, un observateur.

Débutée timidement, la 10e édition de la fête des cultures n’a pas eu la ferveur populaire des premières éditions, malgré les nombreuses innovations qui ont été introduites. L’éparpillement des manifestations à travers plusieurs sites très éloignés les uns des autres a beaucoup contribué à tiédir cette manifestation qui s’est achevée sans éclats.

La fête des Cultures de Libreville a été initiée en 1996 par l’ancien maire de Libreville et actuel Vice-premier ministre chargé de la Culture et des Arts, Paul Mba Abessole, afin de revaloriser le patrimoine traditionnel gabonais.

Après son entrée au gouvernement en 2002, la fête des cultures s’était muée en un événement scientifique et culturel, baptisée « Journées thématiques ». Dépouillée de son volet « populaire », cette manifestation a battu de l’aile pendant quatre ans avant de retrouver depuis l’année dernière un peu de vigueur.


Gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs