Gabon : La CPG se dessine un bilan économique satisfaisant

mercredi 2 avril 2008 Economie

Réunis le 28 mars dernier à Libreville pour leur première assemblée générale de l’exercice 2008, la Confédération patronale gabonaise (CPG) a dressé un bilan très positif de ses activités pour l’exercice 2007, au-delà des prévisions et à travers les diverses secteurs d’activités.

L’hôtel Méridien re-Ndama a abrité le 28 mars dernier la première assemblée générale de la Confédération patronale gabonaise (CPG) pour l’exercice 2008, au cours de laquelle les membres sont revenus sur les résultats satisfaisants des activités en 2007 et ses répercutions bénéfiques pour l’économie gabonaise.

A l’occasion de cette première réunion de l’exercice 2008, une vingtaine de nouveaux membres ont été présentés, appartenant respectivement aux secteurs du pétrole, du catering, du bâtiment et des travaux publics, des mines, des nouvelles technologies de la communication, de l’aviation civile ou encore du tourisme.

Le rapport des activités 2007 a permis de mettre en évidence les retombées positives sur l’économie gabonaise, qui a enregistré une croissance du secteur hors pétrole de 5,8%, avec parallèlement un redressement de la production pétrolière, contrairement aux prévisions qui avaient été établies.

Le Gabon a également enregistré un rendement record des mines de manganèse, ce qui pourrait faire du Gabon le premier producteur mondial de minerai de haute qualité.

Le taux d’inflation s’est établi à 5,5% en 2007 contre 2,4% en 2006, témoignant de la revalorisation des salaires et du dynamisme de l’activité économique. En décembre 2007, la masse monétaire a enregistré un accroissement de 16,6%.

Au titre de l’adaptation des infrastructures énergétiques à la croissance économique, la production d’électricité a progressé de 4,2% et celle en eau de 1,1% par rapport à 2006, en dépit d’une pluviométrie insuffisante en début d’année.

Les participants ont par ailleurs rappelé les différentes rencontres initiées avec les différentes institutions dans le cadre des objectifs de la CPG d’adéquation entre la formation des jeunes et le marché du marché.

La CPG a rappelé son implication aux côtés du gouvernement et des partenaires au développement à l’amélioration du système de formation professionnelle et technique au Gabon afin de mettre à la disposition des membres de la confédération une main d’œuvre qualifiée et adaptée aux besoins de la croissance économique du pays.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs