Gabon : La Caistab se lance dans la vulgarisation de la gestion des hydrocarbures

mercredi 9 avril 2008 Economie

La Caisse nationale de stabilisation et de péréquation (Caistab) a initié du 4 au 7 avril derniers à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, avec la collaboration de l’Institut Français du Pétrole (IFP), un séminaire national sur l’économie pétrolière destiné à améliorer la gestion et la redistribution des produits pétroliers.

Le séminaire national sur l’économie pétrolière organisé par la Caisse nationale de stabilisation et de péréquation (Caistab) en collaboration avec l’Institut Français du Pétrole (IFP) s’est achevé après quatre jours de travaux le 7 avril dernier à Franceville, dans la province du Haut Ogooué.

Ce séminaire à permis aux agents des différentes administrations de l’Etat de se familiariser avec les techniques de stockage, de raffinage et d’exploitation du pétrole. L’objectif visé ici est de permettre aux participants d’acquérir des connaissances nécessaires pour s’approprier les outils qui garantissent la rationalité et la cohérence dans la redistribution des produits pétroliers sur l’ensemble du territoire gabonais.

Le directeur général de la Caistab, Mathias Otounga Ossibadjouo s’est félicité des résultats enregistrés au cours de ces travaux et des perspectives de la mise en pratique de ces résultats par les participants ; et surtout « que les uns et les autres aient pu tiré profit des nouvelles avancés et des nouvelles techniques pour mieux rendre à l’Etat le service qu’il attend de nous, à savoir reguler la distribution des produits pétroliers, gérer la formation des prix, gérer l’approvisionnement du pays en produits pétroliers ».

Une participante au séminaire, madame Oranga, a témoigné que « ce séminaire a effectivement englobé tout ce qui concerne la chaîne pétrolière en amont et en aval. En aval nous avons vu les zones d’exploitation en passant par la transformation et à travers la transformation on peut parler du raffinage en amont nous avons parlé de la nouvelle structuration du marché pétrolier et la logistique ».

Le gouverneur de la province du Haut Ogooué, Bertrand Moundounga, a remercié les experts de l’Institut Français du Pétrole pour leur précieuse collaboration et a félicité les participants pour leur efficacité et leur attention.

L’expert en gestion des produits pétroliers de l’Institut Français du Pétrole (IFP), Sylvie Saulnier, a par ailleurs souligné que « ces assises ont été courtes pour répondre à toute les attentes. Ceci dit, l’IFP serait de nouveau honoré d’accepter de compléter ces discussions en revenant chaleureusement ici et en redoublant nos échanges ».


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs