Gabon : L’OGAM prépare déjà la Journée de la liberté de la presse

samedi 19 avril 2008 Société & environnement

Après la rencontre du 4 avril dernier avec le président du Conseil National de la Communication, François Engonga Owono, sur l’instrumentalisation des médias au Gabon à des fins politiques, l’Observatoire gabonais des médias (OGAM) a tenu une assemblée générale le 18 avril dernier pour préparer la Journée de la liberté de la presse du 3 mai prochain.

L’Observatoire gabonais des médias (OGAM) a tenu une assemblée générale le 18 avril dernier dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie de Libreville pour organiser la célébration de la journée de la liberté de la presse le 3 mai prochain.

Cette assemblée générale préparatoire fait suite à la rencontre du 4 avril dernier entre le président du Conseil National de la Communication, François Engongah Owono et les responsables d’édition et les membres de l’Observatoire gabonaise des médias (OGAM) pour aborder les insuffisances de la pratique journalistique au Gabon, notamment son instrumentalisation à des fins politiques.

Les membres de l’OGAM ont passé au peigne fin les propositions du président du CNC qui avait, lors de leur dernière rencontre, suggéré le renouvellement du directoire de l’organe ainsi que l’harmonisation des tâches au sein de cet instrument de régulation en s’appuyant sur le code gabonais la communication.

Le président de l’OGAM et directeur de publication du quotidien l’Union, Albert Yangari a exhorté les responsables et membres de médias gabonais à s’investir à tous les niveaux dans la préparation de la journée mondiale de la liberté de la presse, évènement qui sera susceptible de communiquer et d’harmoniser les objectifs et les missions de la pratique journalistique au Gabon.

Conçu pour évaluer et corriger les insuffisances liées à la pratique journalistique, l’OGAM n’est pas encore parvenu à trouver les outils appropriés pour redresser le niveau de la presse gabonaise et y inculquer la rigueur et l’objectivité.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs