Gabon : L’AGOS soutien les micro projets dans le Woleu-Ntem

mercredi 30 avril 2008 Economie

L’Association gabonaise des œuvres sociales (AGOS) a récemment convoqué une assemblée générale à Oyem, dans la province du Woleu-Ntem, pour statuer sur les demandes de financement des opérateurs économiques de la province pour le développement de micro projets commerciaux ou agricoles visant à relancer l’activité socio économique locale.

Lutter contre le chômage et l’exode rurale en soutenant la micro finance en province est au titre des principaux objectifs de l’association gabonaise des œuvres sociales, qui s’est récemment réunie en assemblée générale à Oyem, chef lieu du Woleu-Ntem, pour examiner la vingtaine de demandes de financements adressées à l’association par des opérateurs économiques locaux pour le lancement de micro projets dans les domaines commerciaux ou agricoles.

Au cours de cette assemblée, dix sept demandes introduites par des Gabonais et moins d’une dizaine déposée par des ressortissants étrangers ont été examinés en vue de l’attribution d’un prêt financier remboursable sans intérêts, conformément aux valeurs solidaires de l’association. Les prêts octroyés aux demandeurs sont destinés au lancement de leurs activités économiques, pour accroître leurs capacités opérationnelles au départ.

« Au sein de l’ONG AGOS, nous combattons les prêts avec intérêts parce que finalement, quelle est la différence entre les banques et une institution qui se dit humanitaire et internationale ? Quelle est la différence entre les institutions de Breton Woods et l’ONG Agos ? Vous savez ce qu’a joué le poids des ajustements structurels dans nos économies et aujourd’hui, en mettant un peu d’argent à la disposition de ces hommes et femmes, nous n’avons pas besoin de leur mettre la corde au cou pour récupérer cet argent. Donc nous ne parlons pas en termes d’intérêts lorsque AGOS prête de l’argent, car le remboursement se fait sur la période allant de 12 à 24 mois », a expliqué la présidente de l’association, madame Ndagui.

Créée en 1993, l’Association gabonaise des œuvres sociales (AGOS) lutte contre la pauvreté en soutenant de nombreux gabonais économiquement faibles en leur octroyant des prêts pour renforcer leurs capacités opérationnelles et promouvoir le développement des micro projets en zone rurale.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs