Gabon : Bongo Ondimba balise le redéploiement des projets prioritaires avec les partenaires chinois

mercredi 9 avril 2008 Economie

Le chef de l’Etat gabonais a présidé le 7 avril dernier une séance de travail entre le gouvernement et des opérateurs économiques chinois en séjour à Libreville, pour la mise au point d’un accord cadre visant le financement de plusieurs projets de développement des infrastructures sur l’étendue du territoire national.

Le Palais présidentiel a abrité le 7 avril dernier une importante séance de travail présidée par le chef de l’Etat Bongo Ondimba entre le gouvernement gabonais et une délégation d’opérateurs économiques chinois en séjour à Libreville, venus étudier les perspectives de financement des projets de développement prioritaires pour le Gabon.

Au titre des projets de développement prioritaires, les responsables du groupe China Engineering Consultation, entreprise spécialisée dans la construction, les études et les montages financiers, ont évoqué entre autres le bitumage de la Nationale 1 sur 360 kilomètres ; la construction d’une route de contournement à Bikélé ; la construction de bâtiments administratifs ; la construction des stades annexes de Libreville et Franceville dans la perspective de la CAN 2012 ; la construction des universités de Port-Gentil, Franceville, Oyem, Mouila et l’Ecole des Mines de Franceville ; la construction de la nouvelle prison de Libreville ; le projet de Marina sur le boulevard du bord de mer ou encore le projet de construction de logements socio-économiques.

Les responsables du groupe chinois ont exprimé leur disponibilité à financer ces projets et ont exposé les garanties proposées dans de telles perspectives. Les partenaires chinois ont expliqué que la procédure de financement impliquait l’établissement d’un accord cadre pour définir les termes des crédits à apporter, les modalités de remboursement, les intérêts, la description des projets concernés ainsi que les participations respectives des différentes parties et les garanties.

Au regard de délais plus au moins longs que suggèrent les phases d’études pour des tels projets, le président Bongo Ondimba a expliqué qu’ il serait souhaitable de travailler sur la base des études déjà existantes dans ces différents secteurs afin d’accélérer la concrétisation de ces projets de développement prioritaires.

Avant de conclure la séance de travail, les parties en présence se sont accordées pour établir un projet accord cadre avant le départ des opérateurs économiques chinois qui doivent quitter le sol gabonais le mois prochain.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs