Gabon : ARTEL tient bon les bouts des ondes

vendredi 18 avril 2008 Economie

La 21ème session ordinaire de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), tenue le 10 avril à Libreville, a permis à l’autorité de régulation des télécommunications de faire le point de l’exercice 2007 sur l’exécution du budget, le recouvrement des créances, la formation du personnel et le renforcement des capacités en matière de nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication au Gabon.

Les responsables de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL) se sont réunis le 10 avril dernier au siège de l’institution autour du président Martin Founguès pour la 21ème session ordinaire. Le but de cette session était d’établir le bilan des activités de l’exercice 2007 et planifier le programme de l’année en cours.

Selon le Commissaire aux comptes, l’examen de l’exercice 2007 a révélé un assainissement des comptes de l’institution. Ce dernier a salué les efforts de l’agence pour la réduction des charges et le maintien d’un équilibre budgétaire dans le cadre du fonctionnement de l’institution.

Au regard du plan d’action 2008 pour l’amélioration du fonctionnement de l’institution, notamment en ce qui concerne le renforcement des capacités d’expertise des services et la création d’un organisme chargé de la mise en œuvre du service universel, le conseil a donné son accord de principe pour un emprunt auprès des organismes financiers compétents pour mener à bien ce plan d’action.

Cette session a également permis à l’ARTEL d’évoquer les mesures concernant le recouvrement des redevances ainsi que l’évolution du litige sur l’accord d’interconnexion entre Celtel Gabon et Gabon Télécom avec l’audition des deux parties par l’ARTEL le 8 avril dernier.

Concernant les difficultés rencontrées par l’institution pour le recouvrement de certaines créances mises en lumière par l’examen de l’exercice 2007, le conseil a recommandé l’application des dispositions réglementaires permettant à l’ARTEL de mettre en application des mesures pour contraindre les opérateurs économiques à s’acquitter de leurs créances.

Le président du conseil, Martin Founguès, a enfin procédé au compte rendu de sa mission qui l’a récemment mené à Paris et à Pattaya, en Thaïlande, où la délégation de l’ARTEL a pris part au colloque mondial des régulateurs pour la définition des bonnes pratiques relatives aux cadres réglementaires ; afin d’encourager et de promouvoir le partage des infrastructures pour stimuler l’investissement et la croissance dans le secteur des Technologies de l’Information et de la Communication.


gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs