Front social : Paul Biyoghe Mba, en pédagogue ?

jeudi 25 février 2016 Société & environnement


\"Le syndicalisme responsable et le soutien objectif\", telle est la thématique débattue durant la rencontre entre le responsable politique du Parti Démocratique Gabonais, PDG, dans la province de l’Estuaire, Paul Biyoghe Mba et les responsables des centrales syndicales, hier mercredi 24 février, à la chambre de commerce.

C'est en sa qualité de responsable politique du PDG de la province de l’Estuaire que le 1er vice Premier ministre, en charge de la Santé, de la Prévoyance Sociale et de la Solidarité Nationale que Paul Biyoghe Mba a discuté à bâton rompus avec l'ensemble des partenaires sociaux œuvrant pour la défense les droits et intérêts des travailleurs. A en croire le résident de Bikélé : « Le syndicalisme responsable et le soutien objectif met en avant la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs gabonais, dans ses droits, ses ambitions de carrière professionnelle, les conditions de travail des uns et des autres, des accompagnements professionnels, sécurité sociale (...) Le syndicalisme responsable est celui là qui effectivement a un rôle de veille, de prévention sur les orientations économiques prises par l'Etat et les employeurs, sur les circuits administratifs et développements administratifs, veille sur l'environnement économique et social du travail et des entreprises, l'environnement de la vie qui implique des problèmesde sécurité ».

Pour le membre du gouvernement, le syndicalisme responsable doit être perçu comme une force de proposition. Toujours selon lui, le syndicalisme responsable crée des conditions réelles d'investissements dans le pays et non une porte ouverte menant au chômage. Bref, celui qui éduque, forme et informe.

Et pour ce faire, l’ancien patron du Conseil Economique et Social soutient que la formation est indispensable. « Si on développe un syndicalisme responsable on doit pouvoir aboutir à un soutient objectif des autorités publiques », dixit Paul BiyoghéMba.

Oui, mais !

Les responsables syndicaux quant à eux ont salué l’initiative du membre du gouvernement et ont profité de la tribune offerte pour évoquer l’ébullition du front social. Lequel front social est miné par de multiples grèves dont la dernière est celle d’Africa n°1. "La radio, aujourd'hui est comme un bateau naviguant sans boussole, vers une destination inconnue. Comment demander à un syndicat d'être responsable lorsque les agents ont déjà essuyé 4mois sans salaire ?", s'interroge Huguette Flore Moundounga, représentante du Syndicat des Communicateurs d'Africa n°1, le SYCA.

Et madame Koumba Claude Yolande, Secrétaire générale Confédérale du Syndicat des Travailleurs du Gabon de renchérir " Quelle est la responsabilité du ministre du travail par rapport au secteur privé, lorsqu'il y a des licenciements abusifs et des chômages techniques au sein des entreprises ? Des pères et mères de famille sombrent dans la misère, à l’exemple de la société ESS de Port-Gentil ".

Un langage franc, fort apprécié par Paul Biyoghe Mba qui a promis de transmettre le contenu des échanges à qui de droit. 


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs