Front social : La Conasysed revendique la libération de ses membres arrêtés !

mercredi 23 mars 2016 Speciales

Les enseignants affiliés à la Confédération nationale des syndicats de l’éducation, la Conasysed, observent actuellement un sit-in au Ministère de l’Education nationale, pour revendiquer la libération de deux de leurs camarades syndicalistes interpellés depuis le 17 mars dernier.

L’assemblée Générale de la Conasysed du 17 mars 2016, au lycée Gorges Mabignathe s’est soldée par l’arrestation de plusieurs élèves et Paule Edna Magang Ma Muketu, enseignante au lycée Léon Mba et Anice Nsa Obame, surveillante au collège Raymond Bouckat, toutes deux membres de la Conasysed. Si les élèves ont été libérés des geôles du Commissariat Central de Libreville, le même soir tel n’est pas encore le cas des syndicalistes. Pire, elles ont été hier, mardi 22 mars, conduite chez le Procureur de la République pour y être entendues. Suffisant pour provoquer l’ire de la Conasysed qui évoque une arrestation arbitraire et dénonce une violation des textes, régissant le droit syndical au Gabon. D’où les démarches entreprises par le syndicat reçu par le Directeur de la sureté urbaine. Ce dernier a signifié aux syndicalistes que les forces de l’ordre ont agi au lycée Gorges Mabignathe à la demande du proviseur dudit établissement. Affaire de suivre…


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs