En ce moment

Friperies : « L’opium » des femmes !

mercredi 20 juillet 2016 Société & environnement


Elles sont nombreuses les femmes à passer des heures entières à farfouiller les friperies, fouiller le « moutouki » comme elles disent. Une véritable caverne d’Ali Baba dans laquelle elles trouvent leur bonheur. Tout y passe chaussures, sac à mains, sous-vêtements, jupes, pantalons et bien d’autres articles. Mais qu’est ce qui peut donc susciter un tel intérêt de la gent féminine pour le moutouki ?

Tout porte à croire que la crise financière ne touche pas les femmes qui continuent de s’adonner allègrement à l’achat de vêtements à bas coûts. Et pour cause de nombreuses femmes pullulent quotidiennement dans les friperies des marchés locaux. On est tenté de croire que les friperies sont des drogues pour la gent féminine. « Si vous voyez qu’un article vous intéresse, vous l’achetez et parfois la liste n’est pas importante, on y fait abstraction. Cela relève de notre nature féminine, tout ce que nous voyons au marché attire notre attention et il arrive que l’on mette la main dans l’argent réservé à la popote, pour se faire plaisir, parce que, s’il faut attendre d’avoir assez d’argent pour le faire, c’est quasi impossible », nous édifie Chimène, une habituée du moutouki.

Fort heureusement, cette addiction n’est pas très prononcée chez toutes les femmes. C’est le cas de Jeanne qui affirme : « Tu peux être tenté mais tout dépend de ce qu’il ya dans ta poche, si l’argent n’est pas suffisamment alors il te sera difficile de le dépenser pour des futilités. Cela dépend de tout un chacun. Si je n’ai prévu que 10 000 FCfa pour mes courses, je ne me vois pas dépenser davantage ».

Techniques d’approche

Il faut souligner que les vendeurs de friperies rivalisent d’ingéniosité pour attirer la gent féminine. Et pour ce faire, les vendeurs sont d’excellents commerciaux qui par leurs slogans « extraordinaires » rabattent les femmes vers leurs commerces.


LAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs