Forum des fonds souverains de la BID : Deux conventions décrochées dans les secteurs du tourisme et de l’énergie !

jeudi 17 mai 2018 Economie


Le forum des fonds souverains des Etats membres organisé au Gabon par la Banque islamique de développement (BID) en partenariat avec le Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS) a débouché sur la signature de deux conventions pour le compte du Gabon dans les secteurs du tourisme et de l’énergie.

Présenté lors de son lancement comme un excellent canal de promotion du Gabon, le Forum des fonds souverains des Etats membres de la Banque islamique de développement (BID) a porté des fruits. Dans les secteurs du tourisme et de l’énergie, deux conventions avec l’Indonesia tourism development Corporation (ITCD) et la Banque de Développement d’Afrique Australe (DBSA) ont été conclues. Le premier partenariat avec ITDC, société publique indonésienne spécialisée dans la promotion de la destination Indonésie, permettra à terme de lancer un programme urbain d’environ 1 000 hectares aux abords de l’Arboretum Raponda Walker.

Ce projet selon les objectifs, vise à positionner le Gabon comme une destination de référence en matière de tourisme durable et se veut être un générateur d’emplois. Un projet d’autant plus nécessaire qu’avec une participation d’à peine 3% au PIB du Gabon, le secteur du tourisme gabonais est à la traine malgré le potentiel existant. Pensé depuis 2017 lors de la 3e édition du Forum des fonds souverains des états membres de la BID tenu à Bali, le FGIS et ITDC viennent ainsi de formaliser un vieux souhait de partenariat.

Le deuxième contrat signé avec DBSA, en groupement avec le fond d’investissement Meridiam, lui, concerne un financement à hauteur de 500.000 US dollars des dernières études techniques nécessaires au développement du projet de centrale hydroélectrique de Kinguélé Aval (Gabon) d’un potentiel d’environ 35 MW sur la rivière M’Bei en aval des deux centrales hydroélectriques existantes de Tchimbélé et Kinguélé d’une capacité totale de 120 MW. Ce nouveau dispositif permettra de renforcer le réseau interconnecté (RIC) de Libreville.

Il vise à renforcer le pôle énergétique de la vallée de la M’Bei (dans la province de Kango) afin de répondre à la demande croissante d’énergie. Pour l’Administrateur directeur général du FGIS, Serge Thierry Mickoto, « ces deux conventions qui donnent un nouvel élan dans la réalisation de nos projets urbains et énergétiques (…) se veulent durables tout en cadrant avec les objectifs du Plan de relance de l’économie Gabonaise ».


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs