Football : Thierry Mouyouma, viré du “FC Canon 105”

mercredi 20 avril 2016 Sport


Arrivé à la tête du « FC Canon 105 » durant la saison 2012-2013, l’ancien international gabonais Thierry Mouyouma a été démis de son poste d’entraîneur, à l’issue d’une Assemblée générale tenue le weekend dernier à Libreville.

Dieudonné Thierry Mouyouma considéré jusque-là comme le « José Mourinho » du Gabon, en raison de ses résultats dans le National Foot 1, vient d’être éjecté de son poste d’entraineur du « FC Canon 105 ». Dans ce naufrage, figurent également tout le staff technique. Ainsi en a décidé, l’Assemblée générale tenue le dimanche 17 avril. Laquelle Assemblée générale s’est déroulée en l’absence du concerné, en séjour à Port-Gentil à titre privé.

Les griefs ?

Une éviction qui était prévisible, s’il on s’en tient à l’avis de certains analystes du monde du ballon rond gabonais. En effet, Thierry Mouyouma paye, au prix fort, pour les mauvais résultats du « FC Canon 105 », actuellement relégable, et ce, après les 13 premières journées de l’actuel championnat.

A cela s’ajoute, aux dires de sources concordantes, le fait que Thierry Mouyouma entretenait un climat délétère dans le groupe, sans omettre un certain égo prononcé, selon ses détracteurs. En effet, l’ancien joueur d’« Azingo National », est accusé d’endoctriner l’actuel président actif du club, Gilles Kiki, au point que ce dernier ne fasse plus preuve d’objectivité, soutiennent les mêmes sources.

Pour l’heure, du côté du directoire, aucun nom ne transpire quant à la succession de Thierry Mouyouma, par ailleurs coach des Panthères U20.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs