Football professionnel : les joueurs de la D1 désormais payés à 150.000 FCFA minimum au lieu de 400.000 »

jeudi 25 février 2016 Sport

A l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire organisée mercredi 24 février 2016 au stade de l’Amitié d’Angondjé pour la rectification du budget provisionnel de la saison 2015-2016 du National Foot1 et 2, adopté à l’unanimité par les clubs, le président de la Ligue nationale de football, Brice Mbika Ndjambou a annoncé la diminution des salaires des joueurs de 400.000 à 150.000 francs minimum pour la D1 et de 150.000 à 80.000 francs pour ce qui est de la division 2.

En assemblé générale extraordinaire mercredi 24 février 2016 à Akanda suite à une séance de travail avec le ministre des Sports Blaise Louembé il y a une semaine qui a présenté l’incapacité du gouvernement à financer les championnats D1 et D2 à plus de 300 milliards de franc CFA , la Linaf et les dirigeants des clubs ont validé la modification du budget prévisionnel saison 2015-2016.Conséquence direct, les joueurs seront désormais payés à 150.000 et 80.000 franc minimum.
« Compte tenu de la conjoncture économique nous avons été saisi par le ministre pour nous dire que la subvention de l’état qui était de 4,8 milliards revient à trois milliards », a déclaré Brice Mbika Ndjambou
En effet, mise devant le fait accompli 10 journées après le lancement du championnat, la Linaf et les dirigeants de 20 clubs de D1 et D2 présenst sur 25 ont adopté à l’unanimité cette modification du budget qui réduit le payement des salaires des joueurs à 150 000 FCFA et 80000 minimum, valable aussi pour les staffs techniques.
En outre, suite à la modification du budget alloué à la LINAF par l’Etat, un match gagné en championnat élite sera rémunéré à hauteur de 500.000 francs au lieu d’un million comme autrefois, alors que le vainqueur dudit championnat devra se contenter d’une enveloppe de 50 millions de Franc CFA, son dauphin de 15 millions et le 3e de 10 millions FCFA. En D2, le match gagné sera également payé à 500.000 francs pendant que la récompense du vainqueur final de cette compétition sera de 15 millions, celle du deuxième et du 3e fixée à 10 et 5 millions de FCFA.
Lors de cette assemblée générale des mesures dites fortes ont été adoptées parmi lesquelles la baisse du nombre de joueurs étrangers qui sera à partir de la saison prochaine de 4 en D1 et 2 en D2.
Par ailleurs au niveau des naturalisations qualifiées de fantaisistes ces dernières années il a été décidé par le conseil d’administration de la LINAF que désormais un joueur qui a pris part au championnat pendant une saison avec une licence étrangère devra attendre trois années civiles pour bénéficier d’une licence gabonaise quand bien même il a été naturalisé. Pour la saison 2017-2018, il a été décidé de réduire le nombre de clubs de première division de 14 à 12 et ceux de deuxième division à 10.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs