Football/Mondial Russie 2018 : Et après la douche froide ?

mardi 5 septembre 2017 Sport


Les Panthères du Gabon face aux éléphants de Côte d’Ivoire cet après-midi au stade de la paix à Bouaké en terre ivoirienne. La rencontre de la 4e journée sur la route du mondial Russie 2018 va être tout, sauf une partie de plaisir pour les gabonais qui ont vécu le martyr chez eux samedi dernier, devant l’expérimentée équipe des Eléphants qui ne rêve que de coupe du monde et cela passe par une autre victoire pour la tête du groupe.

C’est le moral en berne que les gabonais ont quitté la pelouse du stade de l’amitié samedi dernier, après la cinglante victoire ivoirienne (3-0). La faiblesse de la voix du capitaine gabonais et du sélectionneur national, en conférence de presse a indiqué combien le moral du groupe a pris un sacré coup avant de se livrer à une autre bataille. Celle de Bouaké ce mardi 5 septembre pour le match retour. Même si Bruno Ecuélé Manga a souligné que désormais : « Il faut encourager et encourager encore. Parce que dans cette équipe il y a beaucoup de jeunes. C’est vrai que souvent se relever d’une défaite comme celle-ci surtout à domicile c’est très touchant. Après voilà ! Il va falloir se remobiliser parce qu’on n’a plus rien à perdre. On va en Côte d’Ivoire pour se lâcher et essayer de gagner et continuer à garder les chances de qualifications. On va se battre jusqu’au bout puisque mathématiquement c’est encore possible ! ».

Un discours qui ne cadre pas avec celui du sélectionneur gabonais l’espagnol José Antonio Camacho très inquiet parce que depuis son arrivée à la tête des panthères il n’a pas encore obtenu les résultats escomptés. « Je ne peux pas faire autrement. Je compose avec les meilleurs joueurs du moment. Je fais de mon mieux. Mais sur le terrain parfois ils ne respectent pas les consignes. Ils se sont laissés dominés par les Ivoiriens. Nous allons continuer à travailler, car c’est le travail qui donne des résultats ». Des résultats, son collègue ivoirien peut avoir le sourire. Marc WIlmots vient de signer sa première victoire avec les Eléphants. Tout en se félicitant du succès, il garde tout de même la tête sur les épaules car le chemin est encore long.

« On sait que ce sera jusqu’à la dernière journée. Je sais que tous les matchs vont être chauds. Nous devons remplir notre devoir et aller jusqu’au bout. Pour l’instant on a deux points d’avance et comptons surtout les garder. On n’est qu’à mis parcours et on est premier. Très clairement on n’a encore rien. Il faut maintenant se concentrer sur la rencontre de Bouaké », a lancé sans sourciller Gervinho, le capitaine des Eléphants. Pour lui, le match retour ne sera pas une sinécure mais il demeure tout de même optimiste. « Je crois que nous avons de la qualité dans cette équipe et il n’y pas de doute à se faire », a-t-il déclaré.

Le technicien espagnol à la tête de l’équipe nationale de football du Gabon va tout donner cet après-midi à Bouaké pour surprendre la vaillante Cote d’Ivoire. Mais il préfère faire avec les joueurs disciplinés du groupe. Allusion faite au milieu Ibrahima Ndong Didier que Camacho a juré n’être pas prêt de revoir en équipe nationale en raison de son comportement indiscipliné. Avant le coup d’envoi de Côte-d’Ivoire Gabon au stade de la paix de Bouaké à 18h30 (en heure locale) le classement dans le groupe C indique que c’est la Cote d’Ivoire qui commande avec 7 unités. Suivi du Maroc qui totalise 5 points. Le Gabon est logé à la 3e place soit 2 points. Le Mali est la dernière équipe du groupe avec 1 point.

Voici les 8 affiches de ce mardi :

Congo-Ghana, à Kintelé à 14h30 TU [groupe E]
Egypte-Ouganda, à Alexandrie à 18h TU [groupe E]
Afrique du Sud-Cap-Vert, à Durban à 17h TU [groupe D]
Burkina Faso-Sénégal, à Ouagadougou à 18h TU [groupe D]
Côte d’Ivoire-Gabon, à Bouaké à 17h30 TU [groupe C]
Mali-Maroc, à Bamako à 19h TU [groupe C]
RD Congo-Tunisie, à Kinshasa à 17h30 TU [groupe A]
Algérie-Zambie
, à Blida à 19h30 TU [groupe B]


YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs