Football/Mondial 2018 : Quels joueurs des Panthères pour affronter les Eléphants ?

mercredi 23 août 2017 Sport


A moins de deux semaines de la double confrontation des Panthères face à la Côte d’Ivoire comptant pour les éliminatoires du Mondial Russie 2018, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la composition de la sélection nationale que va pondre José Antonio Camacho, surtout après les défections enregistrées lors des dernières sorties.

Après les défections contre la Zambie en amical et face au Mali dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2018, il ya lieu de se demander si l’équipe des Panthères qui affrontera la Côte d’Ivoire le 2 et le 5 septembre prochains en match qualificatif du Mondial 2018 sera complète. Son capitaine, Pierre Emerick Aubameyang, absent depuis la sortie face à la Guinée répondra-t-il à l’appel de Camacho ?

Le refus de certains cadres de jouer pour l’équipe nationale tirerait son origine d’une affaire de prime de matchs dont le montant leur avait été imposé par la ministre sortante Dr Nicole Asselé. Le départ de cette dernière taxée par certains dirigeants de la FEGAFOOT et d’autres fédérations d’être trop envahissante laisse croire que José Antonio Camacho peut avoir l’équipe des Panthères au complet face aux Eléphants, d’abord au stade d’Angondjé le 2 septembre avant d’aller en Côte d’Ivoire trois jours plus tard. Pour ce faire, l’ancien coach du Real Madrid José Antonio Camacho dit avoir envoyé les convocations à tous les joueurs sélectionnables sans restriction aucune.

Au cas où les cadres comme Mario Lemina, André Biyogo Poko, Lloyd Palun, Johan Obiang, Malick Evouna et Aubameyang snobent à nouveau l’équipe nationale, le coach devra s’appuyer sur des éléments tels que Denis Bouanga, Axel Meye, Aaron Boupendza, Martinson Ngouali, Samson Mbingui, Kanga Guelor, Louis Autchanga et Didier Ndong Ibrahim qui ne cessent de confirmer tout le bien qu’on dit d’eux.
En défense centrale où Ecuele Manga règne en maitre depuis plusieurs années, Franck Perrin Obambou et Aaron Appindangoye sont des bons clients pouvant constituer la charnière. Sur les côtés gauche et droit, Stévy Nzambé, titulaire avec Amazulu en D1 Sud-Africaine, Muller Ndinda de Mangasport, Oto’o Zué, Johan Wachter peuvent constituer des bons choix pour faire face aux attaquants ivoiriens.

Pour des rencontres à forte pressions comme celles là, le retour de l’expérimenté Didier Ovono qui avait pris sa retraite internationale sans fermer totalement la porte n’est pas exclu surtout dans une équipe où son successeur Bitseki Moto n’a pas pu véritablement s’imposer même devant le gardien Donald Nze de Pélican. En attendant de connaitre la liste des sélectionnés qui sera dévoilée samedi prochain par Camacho, certains coachs locaux pensent que des jeunes joueurs polyvalents comme Duval Nzembi sociétaire de Zlin en D1 Tchèque, Franck Engonga d’El Geish en Egypte ou Alain Mandrault d’El Jadida au Maroc peuvent être d’un apport considérable dans ce genre de confrontation.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs