Football / Match amical : Les Panthères s’inclinent face au Cameroun (1-2)

mercredi 7 septembre 2016 Sport


Après avoir livré une bonne bataille durant toute la première période (0-0), le Gabon s’est finalement incliné dans le temps additionnel (1-2) devant les Lions Indomptables du Cameroun en match amical hier mardi à Limbé sur des erreurs d’alignement de la défense et de son gardien vétéran Didier Ovono trompé par un lob d’Edgar Sali.

Pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations Total 2017, le Gabon privé de son capitaine Pierre Emerick Aubameyang a été battu (2-1) mardi 6 septembre 2016 en match amical par les Lions Indomptables du Cameroun à Limbé.

Motivées par leur succès enregistré quelques jours avant contre le Soudan (2-1) en match comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, les Panthères ont d’entrée joué sans complexe et neutralisé les Lions jusqu’à la pause (0-0) devant leur public de Limbé.

Distraite sur une action bien menée depuis la défense, l’équipe du controversé Jorge Costa est surprise en seconde période par l’attaquant camerounais prêté par les New York Red Bulls au club danois de Hobro, Anatole Abang qui ouvre le score de la tête (65e) avant que les Lions ne soient rejoints au score sur un coup franc lumineux frappé par Guelor Kanga (75e).

Aidés par un mauvais placement de la défense gabonaise dirigée par Bruno Ecuele Manga et une sortie hasardeuse du gardien trentenaire Didier Ovono Ebang, ce sont finalement les Lions Indomptables qui arrachent la victoire grâce à un très beau lob d’Edgar Salli dans le temps additionnel (90+3).


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs