Football Maracaña/ André Obame Ondo :\" Ali Bongo Ondimba nommé membre d\’honneur de la FIMA\"

jeudi 10 décembre 2015 Sport


Arrivée au Gabon en 2014, la discipline dénommée le Maracaña (NDLR : nom emprunté au mythique stade de football brésilien), objet de l\’interview accordée par André Obame Ondo et Louis Martin Mananzambi, respectivement Président et Secrétaire Général de la future fédération gabonaise de Maracaña et disciplines associées (Fegamada). Gros plan sur une discipline peu ou proue connue des gabonais.

Gaboneco(Ge) : Monsieur le Président, qu'est ce que le Maracaña ?

André Obame(AO) : C’est un sport s'apparentant au football et au handball. Le Maracaña se pratique sur un terrain de handball avec six joueurs dans chaque équipe. Sa particularité réside dans le fait qu'il n'y a pas de gardien de but .

 

(Ge) : Monsieur le Secrétaire Général, qui pratique le Maracaña et quelles en sont les règles ?

Louis Martin Mananzambi(LMM) : Actuellement, deux catégories de joueurs (les seniors entre 35 et 45 ans et les vétérans âgés de 45 ans et plus) pratiquent le Maracaña qui ressemble au football. D'ailleurs : " c'est une variante du sport roi qui se joue six sur six sur un terrain de handball" comme aime à le dire le Président André Obame Ondo. Le match se joue en deux mi-temps de 10 minutes chacune avec une pause de 5 minutes entre les deux périodes.

(Ge) : L'historique ?

(LMM) : Le Maracaña, encore appelé petit goal, a été lancé au Brésil par des étudiants ivoiriens. Ces derniers ont commencé à pratiquer cette nouvelle discipline aux abords du stade mythique du Maracaña. Rentrés dans leur pays natal, ils ont commencé à l'implanter progressivement à travers le continent, particulièrement en Afrique de l'Ouest.

 

(Ge) : Quid du Gabon ?

(LMM) : Le Maracaña est introduit au Gabon en novembre 2014, après la nomination d'André Obame Ondo comme promoteur international par Charlemagne Bleu, le président de la Fédération internationale du Maracaña Association (FIMAA). Charles Bleu souhaite que la discipline s'implante aux quatre coins du continent et si possible ailleurs.

(Ge) : Comment se porte le Maracaña au Gabon ?

(LMM) : Il faut dire que depuis novembre 2014, nous travaillons à l'implantation de la fédération de Maracaña avec l'adaptation des statuts et des règlements à notre environnement. Nous avons effectué un périple à l'intérieur du pays pour installer les Ligues provinciales et lancé 7 tournois de promotion pour faire connaitre le règlement aux catégories seniors et vétérans.

(Ge) : Présentement, le Maracaña est représenté dans quelles provinces ?

(LMM) : Actuellement, nous sommes dans le Moyen- Ogooué, le Woleu- Ntem, l'Ogooué- Ivindo, l'Ogooué- Maritime et l'Estuaire. Nous comptons poursuivre l'implantation dans les autres provinces dès que les moyens nous le permettront, car nous fonctionnons pour le moment bénévolement.

(Ge) : Sur les ondes de nos confrères d'Africa N°1, vous affirmiez que la Fimaa a désigné Ali Bongo Ondimba, membre d'honneur et Frédéric Gassita, Président d'honneur, intox ou réalité ?

(AO) : C'est vrai, lors de notre voyage au Togo pour la mise en place de la Fédération internationale, le président de la Fimaa Charlemagne Bleu, m'a fait état de son idée de nommé Ali Bongo Ondimba, membre d'honneur. Je lui ai dit c'est un honneur pour moi et notre pays d'occuper ce poste. Lors d'une interview sur Africa N°1, Charlemagne Bleu a réitéré son vœu de voir Ali Bongo Ondimba occuper ce poste sachant que c'est un pratiquant de football sur petit goal. Cette nomination est appuyée par un courrier officiel du président de la FIMA.

(Ge) : Les perspectives ?

(AO):Actuellement, nous organisons des tournois chaque samedi jusqu'au 24 décembre prochain au stade en face de la Sogatra à Libreville. Nous avons en vue le lancement du championnat national début 2016 avec l'objectif de former une équipe nationale pour défendre les couleurs du Gabon à la 5e édition de la Coupe d'Afrique des nations du Maracaña qui aura lieu à Ouagadougou au Burkina Faso en août 2016.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs