Football : Les Gabonais ne veulent plus de Déco et de ses compatriotes portugais

mardi 5 avril 2016 Sport


Alors qu’il étaient applaudis des deux mains il ya près de deux ans ,les Portugais qui flirtent avec le pouvoir et qui dirigent en sous-marin le football gabonais en général et l’équipe nationale en particulier seraient en perte de popularité et d’estime au près des férus du ballon rond et même auprès des plus hautes autorités.

Les techniciens portugais entre autres Jorge Costa, sélectionneur des Panthères du Gabon ou l’ancien Barcelonais Déco ne font plus l’unanimité dans le monde sportif gabonais et auprès de certaines autorités du pays qui commencent à se poser des questions sur les retombées effectives de leur présence en terre gabonaise.

Très présent au Gabon depuis plus de deux ans Anderson Luis de Souza dit Déco qui avait indiqué lors de son jubilé vouloir "investir dans le football gabonais" n’a, selon plusieurs observateurs avertis, jusque là bénéficié que de certains privilège du pouvoir gabonais sans restituer quoi que se soit au Gabon en matière de développement de ce sport.

Au cours d’un micro-trottoir effectué par la rédaction de Gaboneco.com pour recueiliir les avis des citoyens gabonais sur la présence des Portugais dans la gestion du football national ,de nombreuses personnes interrogées s’accordent à dire "qu’il est grand temps de couper les ponts avec Deco et ses compatriotes qui n’apportent rien de concret au pays en matière de développement du football national".

Selon un entraineur d’un club de D1 gabonaise qui a requis l’anonymat ,le Gabon dépense plus qu’il ne gagne avec les Portugais qui ont pris en otage le football gabonais. "Déco a placé combien de joueurs gabonais dans des clubs européens depuis son arrivée au Gabon ? "s’est il interrogé.

"Deco est arrivé au Gabon avec de belles promesses telles que la qualification du Gabon en Coupe du Monde 2018,l’investissement dans la formation des joueurs , il s’est servi de son nom pour tromper nos autorités", a déclaré Alain Dinz ,étudiant
"le Gabon gagnerait mieux a ouvrir les yeux maintenant au risque de sortir de là déshonoré et ruiné financièrement.", a t-il ajouté.

Un Portugais à la Direction Technique Nationale de la Fédération gabonaise de Football(DTN FEGAFOOT) pour quel résultat ?

Bien que ne disposant pas d’un palmarès éloquent en tant qu’entraineur, le nouveau DTN, âgé de 55 ans, le Portugais José Antonio Garrido, grand ami de Déco n’a jusque là rien fait de concret en matière de détection des jeunes talents depuis son arrivée à ce poste en juillet 2015 . Comme son mentor, il lui est reproché, par les spécialistes du football, des résultats inexistants et d’avoir vendu du vent aux autorités gabonaises.

En outre, soumises à la pression populaire qui demande le départ du coach Portugais des Panthères Jorge Costa , les instances faitières seraient divisées sur l’idée de prolonger son contrat dans deux mois. Même si le vœu le plus ardent de ce dernier serait de rester à la tête des Panthères afin de diriger le Gabon lors de la CAN 2017 .
Ayant à ses côtés près de 4 de ses compatriotes , l’ancien joueur de Porto est aussi accusé d’être trop bien payé sans pour autant satisfaire le plus grand nombre des fans des Panthères avec de bons résultats notires et incontestables.

Après le départ de Paolo Duarte ,que vaut réellement la présence d’autres techniciens portugais au sommet du football gabonais ?


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs