Football : Franck Perrin Obambou, déterminé à donner le meilleur de lui-même !

mercredi 28 décembre 2016 Sport


Franck Perrin Obambou figure parmi les « bleus » de la sélection nationale effectuée par Jose Antonio Camacho qui vient de rendre public la liste des 23 Panthères devant disputer la Can Total 2017 sur leur terre natale, à partir du 14 janvier prochain. Ce défenseur central du Stade Mandji (club de ligue 1 basé à Port-Gentil) est fier d’avoir été convoqué en équipe nationale. Pour l’heure, il totalise 9 sélections avec les Panthères A’. Le sociétaire du Stade Mandji passé par Akanda FC, le Tucanes au Venezuela et le club de Randburg en 3e division en Afrique du Sud, compte jouer à fond sa partition afin de permettre aux Panthères d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Interview.

Gaboneco (Ge) : Franck Perrin Obambou c’est votre première sélection en équipe nationale A et vous allez en prime participer à la 31e Can de football, comment vous sentez-vous ?

Franck Perrin Obambou (FPO) : Je remercie le bon Dieu pour cette bonne nouvelle. Je suis très heureux. Tout le monde est content chez moi, ma famille et mes amis.

Ge : A quel moment avez-vous appris que vous alliez jouer la Can ?

FPO : C’est mardi 27 décembre en matinée que j’ai appris cette bonne nouvelle. C’est un ami qui me l’a d’abord annoncée. Ensuite, mon grand frère m’a téléphoné pour me confirmer cela. Alors j’ai sauté de joie et fléchi les genoux pour remercier véritablement le Seigneur qui m’a gratifié.

Ge : Que représente pour vous la Can, mais surtout cette première sélection ?

FPO : Pour moi c’est un honneur. C’est un gros évènement et c’est grandiose. En plus cela se passe à la maison. J’accueille cette nouvelle avec beaucoup joie. Je suis convaincu que cette présence à la Can va surement m’apporter énormément d’ouvertures et contrats. Je souhaite que tout se passe bien pour mon pays.

Ge : Vous évoluez au Stade Mandji dans le championnat local, et pendant la Can vous serez aux côtés de Pierre Emerick Aubameyang, une star mondiale, Mario Lémina et d’autres grosses pointures comme Bruno Ecuelé Manga est-ce que cela ne vous complexe pas ?

FPO : Pas du tout. Au contraire, c’est du bonheur et un vrai plaisir pour moi parce que je vais apprendre à côté de ces grands. J’ai tout à gagner. Je vais apprendre et je sais que je vais grandir, surtout auprès de Bruno Ecuele Manga qui est un défenseur central comme moi.

Ge : Durant cette Can vous allez côtoyer des sommités du football mondial. Est-ce que cela ne vous donne pas des idées de partir jouer en Europe ?

FPO : Jouer à coté de Pierre Emerick Aubameyang, Sadio Mané, Riyad Mahrez et autres Adebayor est forcément une source de motivation voire un rêve. Mais je n’oublie pas que j’ai une mission à remplir.

Ge : Le championnat gabonais est décrié pour la faiblesse de son niveau. Dans la liste des 23 vous êtes 3, doit-on comprendre que vous avez le niveau ?

FPO : C’est vrai, notre championnat a des problèmes. Je crois que le niveau est moyen mais pas faible. C’est à nous autres joueurs et dirigeants de travailler dur comme fer pour être professionnels. C’est déjà une satisfaction pour nous trois d’être là.

Ge : Dans le groupe du Gabon il y a dans l’ordre, la Guinée Bissau, le Burkina et le Cameroun, comment analysez-vous ce groupe ?

FPO : C’est une analyse simple ! Il faut jouer tous les matchs à fond, du premier au dernier. C’est à dire remporter tous les trois matchs pour sortir premier du groupe. Il n’y a pas de calcul à faire c’est cela la vérité.


Propos recueillis par YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs