Football : « Dans cette élimination, les joueurs et les dirigeants ont une grosse part de responsabilité », selon François Amegasse

jeudi 16 novembre 2017 Sport


Les Panthères du Gabon finissent l’année sportive sur une note nulle. Le Gabon a complètement déçu avec l’élimination au premier tour de la CAN et des éliminatoires pour le Mondial Russie 2018. Un coach sans autorité qui en 12 rencontres a aligné une seule victoire, 4 défaites et 7 nuls. Une équipe plombée par le désordre et l’indiscipline. Un capitaine, pourtant parmi les meilleurs attaquants du monde, mais incapable de faire avancer son équipe. De quoi rendre triste le meilleur footballeur gabonais du siècle dernier, François Amégasse qui invite urgemment au toilettage et ressaisissement de l’équipe nationale. Entretien.

Gaboneco (Ge) : François Amegasse pourquoi vous avez publié sur votre page Facebook une photo de vous avec Michel Platini ?

François Amégasse (FA) : C’est un souvenir que j’ai gardé et j’ai voulu le partager avec mes amis. Cela fait plus de 20 ans.

Ge : Ce souvenir n’est-il pas lié à la piètre prestation des Panthères lors des éliminatoires du mondial en Russie en 2018 ?

FA : Pas particulièrement, même si j’ai pensé aux jeunes qui étaient prêts de se qualifier après la belle victoire contre la Cote d’Ivoire à Bouaké.

Ge : Quelle analyse faites-vous de la prestation du Gabon lors de ces éliminatoires pour le Mondial de football ?

FA : C’est moyen dans l’ensemble. Quand ils ont joué les deux premiers matchs, ça n’a pas donné de bons résultats et surtout après la défaite de la 3e journée. L’espoir est revenu après la victoire à Bouaké contre les Ivoiriens. Cette victoire a relancé le Gabon. Vu l’état d’esprit qu’ils avaient ce jour-là, on se disait que quelque chose allait être fait. Malheureusement, ça n’a pas été le cas. Ils sont retombés dans les travers que nous avions déjà critiqués. Nous avons tous été déçus.

Ge : Donc le Gabon mérite d’être blâmé ?

FA : Absolument ! Les joueurs méritent d’être blâmés. Certains ne veulent pas taire leurs ego et ils pensent qu’ils sont les meilleurs footballeurs que le pays a connu. Ils pensent que nous dépendons d’eux ce qui n’est pas le cas. Voyez bien que le comportement de certains n’a pas été à la hauteur de l’événement. Plutôt que de considérer l’avenir du pays, ils ont préféré faire dans la facilité et faire éliminer le pays. Si cette équipe est unie et travaille comme il se doit, il n’y a pas de raison que le Gabon n’aille pas loin. Le management de l’équipe fait défaut. Comment expliquer que le Gabon aille faire une mise au vert dans le pays où il doit jouer un match aussi important contre le Maroc. Le management contre le Maroc était du fiasco. Il y a eu vice de forme. Dans cette élimination, les joueurs et les dirigeants ont une grosse part de responsabilité. Tout cela contribue aux mauvais résultats que le Gabon connaît aujourd’hui.

Ge : L’équipe nationale est composée de joueurs qui évoluent dans de petits championnats en 3e ou 4e division, est-ce que ce n’est pas un handicap pour le Gabon ?

FA : On peut jouer en 3e et 4e division et gagner en équipe nationale. Je crois qu’au-delà ils ont des qualités. C’est à eux de se surpasser sur le terrain. Le vrai problème se trouve au niveau de l’état d’esprit. Si vous avez un état d’esprit faible vous n’irez nulle part.

Ge : Comment voyez-vous l’avenir du Gabon lors des éliminatoires de la Can au Cameroun en 2019 ?

FA : Le Gabon n’est pas encore éliminé. La qualification est donc possible, mais à condition de rectifier le tir et de changer de mentalité. Les joueurs doivent faire preuve de responsabilité et de sérieux sur le terrain. Il reste 5 journées et le Gabon est 3e du groupe C avec une défaite contre le Mali (2-1). La deuxième journée se joue en mars et le Gabon va recevoir le Burundi alors que le Mali se rendra au Sud Soudan.

Ge : Le Gabon possède un des meilleurs attaquants du monde, son capitaine, Aubameyang qui ne porte pas assez l’équipe, est ce qu’il vous déçoit ?

FA : Oui un tout petit peu. C’est vraiment décevant de sa part ! On ne peut pas avoir un tel bagage et passer toujours à côté. En plus, il est le capitaine et il se comporte mal au sein de l’équipe nationale. Il ne prend pas l’équipe à bras le corps. Par rapport à son expérience, son vécu et sa dimension son rendement en équipe nationale n’est pas à la hauteur des attentes des supporters. Il doit propulser le Gabon, mais il ne le fait pas. C’est vraiment dommage.


Propos recueillis par YAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs