Football/ Coupe de la CAF : Mounana veut se relancer !

dimanche 4 juin 2017 Sport


Le CF Mounana, entrainé par Kevin Ibinga affrontera ce samedi au stade de l’Amitié Sino-gabonaise d’Angondjé les Guinéens d’Horoya pour le compte de la 3e journée de la phase de poule de la 14e édition de la Coupe de la CAF. Une victoire s’impose absolument pour l’équipe gabonaise classée dernière de la poule D.

Bon dernier de la poule D de la 14e édition de la Coupe de la CAF, avec deux défaites (2-0) contre le TP Mazembe du Congo, (5-3) contre Supersport d’Afrique du Sud, le CF Mounana sera aux prises à Horoya de Guinée ce samedi 3 juin au stade d’Angondjé, en match comptant pour la 3e journée de la phase de groupe. Malgré sa position de bon dernier du groupe, Mounana a affuté ses armes depuis plusieurs jours avec un travail spécifique sur l’occupation rationnelle de l’air de jeu, la circulation de la balle dans la largeur du stade de la défense à l’attaque en passant par le milieu de terrain.

Les coéquipiers de Stéphane Bitseki, Cédric Ondo, Dieudonné Koum ou Louis Autchanga savent qu’ils n’ont pas droit à l’erreur sur leurs installations. Après leur contre performance au stade d’Angondjé, les joueurs du CF Mounana ont intérêt à mouiller le maillot dans les duels, l’élaboration du jeu mais aussi faire preuve de créativité, pour ainsi espérer venir à bout d’Horoya qui a tenu tête aux leaders du groupe que sont le TP Mazembe et Super sport. D’un enjeu capital pour la suite de la compétition le match Mounana-Horoya se jouera à partir de 15h30 mn, sans le milieu de terrain Mounanais Davy Massamba, suspendu pour cumul de carton.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs