Football/Championnat D3 Estuaire : La Jeunesse Sportive d’Awassi dompte Badji FC

jeudi 14 décembre 2017 Sport


Entrainée par le coach Tango, ancien pensionnaire du Centre Mberi Sportif, la Jeunesse Sportive d’Awassi a battu la formation de Badji FC sur la marque de (4-2), hier mercredi 13 décembre courant, au stade de Nzeng-Ayong, en match comptant pour la 6e journée du championnat de troisième division de la Ligue provinciale de l’Estuaire.

C’est avec un très bon Modibo Tounkara auteur d’un doublé que la Jeunesse Sportive d’Awassi a disposé de Badji FC (4-2), hier mercredi au stade de Nzeng-Ayong de Libreville, dans le cadre de la 6e journée du championnat D3 de la Ligue de football de l’Estuaire. Attractif depuis son coup d’envoi, le championnat D3 de l’Estuaire a tenu toutes ses promesses, avec la confrontation de la Jeunesse Sportive d’Awassi-Badji FC, riche en buts et spectacle. Très offensive dès l’entame la formation d’Awassi menait déjà (3-1) à la pause avec les buts de Frank Melengue, Destin Ignoumba et Modibo Tounkara et Mohamed Schola pour Badji FC.

Les joueurs de Badji FC, club de la zone de Bikelé réussiront même à inscrire un deuxième but par Gauthier Okawe sur penalty au sortir des vestiaires (3-2). Mais cela ne suffira pas à freiner l’élan de l’équipe du coach Tango qui corsera l’addition par son attaquant Tounkara Modibo double buteur. « Les joueurs ont respecté les consignes après un travail bien dosé qu’ils ont assimilé. On gagné avec une attaque qui a marqué quatre buts mais il faut noter qu’on a eu quelques problèmes en milieu de terrain devant une bonne équipe de Badji FC », a déclaré le coach Tango.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs