Football : Carton jaune pour José Antonio Camacho !

mercredi 18 octobre 2017 Sport


Invité sur le plateau de l’émission télévisée « Décryptage » sur les antennes de Gabon 24, Guy Robert Bingouma, patron de la commission communication vient de lancer un pavé dans la marre. Ce dernier a annoncé une sanction imminente contre José Antonio Camacho, sélectionneur national des Panthères du Gabon, version football, pour violation de l’une des clauses du contrat qui le lie au pays hôte. Une sanction pendante faisant suite à l’élimination des Panthères de la course de la qualification du Mondial Russie 2018.

Acculé par l’ancien international gabonais, Paul Ulrich Kessany sur le plateau de Décryptage, une émission diffusée sur Gabon 24, lundi 16 octobre dernier, le responsable de la communication de la FEGAFOOT, Guy Robert Bingouma a indiqué que José Antonio Camacho est sous le coup d’une sanction pour non respect d’une des clauses du contrat passé avec l’état gabonais. A en croire Jean Robert Bingouma, une réunion du COMEX pointe inexorablement à l’horizon. Objectif : statuer sur le sort de José Antonio Camacho qui a décidé de vivre en Espagne, son pays natal plutôt qu’à Libreville comme le stipule le contrat signé avec la FEGAFOOT.

Cette sanction qui sera prononcé par le COMEX dans les tous prochains jours constitue sans aucun doute un sérieux avertissement pour Camacho dont les poulains ont manqué de peu de se qualifier à la phase finale du mondial Russie 2018. Ce « carton jaune » doit également lui permettre de recadrer le tir avant la CAN Cameroun 2018. Qualifiant de positif le bilan de la Fédération Gabonaise de Football, et ce, malgré les différentes éliminations des équipes nationales du Gabon, toutes catégories confondues des compétitions internationales depuis 2014, Guy Robert Bingouma a précisé que Camacho a bien été recruté par l’instance fédérale et non par la cellule sportive de la Présidence de la République. Toute chose qui justifie la prochaine sanction.

Cette révélation du patron de la communication a fait suite aux propos de l’ancien capitaine des Panthères, Paul Ulrich Kessany qui pointait du doigt les incohérences et la partialité de la FEGAFOOT en matière de sanctions disciplinaires aussi bien contre les joueurs que des les membres du staff technique. On se souvient que cette instance faitière du football gabonais avait radié à vie ou suspendait de l’équipe nationale A’ ayant disputé le dernier CHAN des joueurs comme Edmond Mouélé, Nono Allen et bien d’autres sans auditions ou quelconque documents écris, mais par voie de presse.


Pacôme IDYATHA

Vos commentaires

  • Le 19 octobre à 09:35, par serges dry En réponse à : Football : Carton jaune pour José Antonio Camacho !

    le mal du gabon est survenu au moment ou le nom panthere est arrivé avec son chef des panthere ali bongo ou on ne sait pas ou il a trouvé une panthere sans griffe alor qu AZINGO tous le onde sait e u est azingo,vous accusez les coatch vraiment je suis desolé votre equipe reflete l image ,le climat du gabon apres 2009, meme avec ZiNEDINE ce sera pareil.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs