Football : « Alexander Ndoumbou n’a pas été assez fort (…) pour s’imposer à Marseille », dixit Pape Diouf

mardi 31 mai 2016 Sport


Selon l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, présent à Libreville dans le cadre des Sambas Professionnels, l’international gabonais Alexander Ndoumbou pourtant talentueux n’a pas pu s’imposer dans le club Phocéen à cause de sa faiblesse mentale.

Pourtant très talentueux, l’international et milieu de terrain gabonais, Alexander Ndoumbou, formé à l’Olympique de Marseille, n’a pas su s’imposer comme d’autres joueurs africains à cause de son caractère. C’est du moins le sentiment de l’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf que Gaboneco.com a rencontré lors du lancement de l’édition 2016 des Sambas Professionnels à Libreville.

« Pour parler du cas Ndoumbou, c’est une question de caractère, je donne souvent un exemple, au Liberia pendant très longtemps le meilleur joueur du pays était James Deba et non pas George Whea. Lorsque les deux sont allés à l’étranger notamment en France, George Whea est apparu plus fort à cause d’une question de caractère, de gestion de la pression mentale. Pour les joueurs africains il est aussi question du caractère de chaque individu et du contexte dans lequel il évolue  », a déclaré Pape Diouf.

Alexander Ndoumbou longtemps présenté comme l’avenir voire le porte-étendard du football gabonais dans l’Hexagone en raison de son bagage technique, aurait d’énormes insuffisances sur le plan mental, ce qui aurait poussé les dirigeants de Marseille à rompre , il y’a un peu plus d’un an,le contrat qui le liait au club phocéen.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs