Football/Affaire des primes de matchs des Panthères : Les éclaircissements de Nicole Assélé…

lundi 12 juin 2017 Sport


Suite à l’article, publié sur Gaboneco.com, relatif au récent mécontentement des Panthères, version football. Lesquelles Panthères ont été remontées en raison du montant des primes payées après le match nul enregistré contre la Zambie (0-0), le Ministre des sports Dr Nicole Asselé a tenu a levé toute équivoque.

« Comme vous le savez, le Chef de l’état prône la performance et l’excellence et quand je suis arrivé dans ce ministère et même quand j’étais Secrétaire Général, j’avais déjà dit à la FEGAFOOT que les plans d’utilisation qu’ils font pour les matchs ne sont pas conformes », a déclaré Nicole Asselé pour planter le décor de l’entretien.

« Vous ne pouvez pas prendre 25 joueurs, 12 encadreurs y compris les chauffeurs, les cuisiniers tout le monde pour donner des primes de matchs gagnés. Je suis désolée, on ne peut pas donner les primes de matchs au porteur des maillots, à l’intendant, au chauffeur comme s’ils sont aussi sur le terrain et de surcroit avec le même montant que les joueurs. Je leur ai dit que les primes de regroupements on peut les donner à tout le monde. Maintenant la prime de match, c’est seulement pour celui qui s’est battu sur le terrain et les encadreurs sous contrat. On ne peut pas donner la prime de match aux joueurs qui sont dans les tribunes. Le faire, c’est encourager ces derniers à fournir moins d’efforts et tuer l’esprit de la concurrence et même la performance », a-t-elle lancé sans ambages.

« Ce qui s’est passé. Je suis arrivée les voir, ils m’ont dit que l’entraineur a appelé 25 joueurs, donc deux en trop que ce soit dans l’hébergement et autre. Le capitaine m’a posé le problème et m’a dit qu’ils étaient prêts à se cotiser pour leurs primes. J’ai dit que ce n’est pas la peine, car on va les ajouter dans les imprévus. Ils jouent et font match nul et ils veulent m’imposer que je dois donner la prime de match aux 25 joueurs et j’ai dit non. La prime d’un match amical, ne peux pas être pareille qu’un match de la CAN ou le mondial. Pour la rencontre face à la Zambie, ils sont restés sur les primes des éliminatoires de la CAN. Ce qui est était une mauvaise appréciation, car quand il s’agit des éliminatoires de la CAN, ils ont droit à 3 millions pour le match gagné et en cas de nul c’est 1,5 millions. Mais la prime de match gagné en amical, c’est 2,5 millions de francs Cfa comme cela se faisait avant. Ce qui vient à dire que le nul revient donc à 1millions 250 milles francs Cfa », a-t-elle précisé avant de rajouter « Les intendants et autres salariés permanent ont donc eu droit à la moitié des primes des joueurs vu qu’ils sont salariés. Le financier a payé 23 joueurs, maintenant pour les deux autres, il attendait juste mon accord et ce qui a été fait lorsque j’ai été saisi. On a payé tout le monde sauf ceux qui étaient dans les tribunes ».

« J’ai dis qu’on donne seulement aux joueurs et aux encadreurs qui sont sur la feuille de match. Et je leurs ai dit qu’après le match contre le Mali on va s’asseoir pour mettre en place une charte de bonne conduite pour fixer les droits et les devoirs des uns et des autres. Je leur ai même dit que vous venez de faire une piètre CAN, la première de chose n’est pas de réclamer de primes de matchs, mais de chercher à redonner l’image de l’équipe nationale avec des résultats. Car quand un pro arrive, il se concentre d’abord pour son match », a-t-elle conclu.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs