Fonction publique : Vers l\’évaluation de l\’Administration ?

lundi 21 décembre 2015 Société & environnement


Une administration moderne et plus efficace, mais surtout plus proche des usagers, tels sont les buts visés par le gouvernement qui a approuvé, durant le dernier Conseil des ministres, la mise en place des équipes-projets. Lesquelles équipes auront la lourde tâche d\’évaluer les prestations du service public. Une mesure, il faut le souligner, encore en réflexion. Au-delà de l\’optimisme affiché par les plus hautes autorités, la mise en place d\’un cadre normatif est sans aucun doute un préalable indispensable.

Améliorer les performances de l'administration et des fonctionnaires, c'est l’équation à multiples inconnues que tente de résoudre depuis belle lurette l’Etat gabonais. D'ou l'instauration en février 2014 de la Prime d’Incitation à la Performance (PIP). Une solution palliative aux fonds communs critiquée, tant les dysfonctionnements enregistrés étaient nombreux avant et pendant la mise en musique de cette prime destinée, en principe, à encourager les fonctionnaires les plus méritants.

Près d'un an plus tard, le paiement de PIP a causé plus de tort à l'Etat qu'autre chose. Pire, les objectifs escomptés, à savoir le paiement équitable des primes et une meilleure qualité des services proposés par l'Administration, n'ont pas été atteints. Conséquence logique : la PIP a purement et simplement été suspendue.

Adieu la PIP et bonjour le NSR

Après la PIP et toujours en quête d'une Administration de qualité, l’Etat a instauré en juillet dernier, le Nouveau Système de Rémunération (NSR). Une nouvelle grille tenant compte de la valorisation du salaire. Toutefois, certains observateurs sont d'avis que malgré le NSR, les lignes ne bougent pas. L'Administration est toujours minée par les même maux décriés depuis Mathusalem. C'est ce qui explique le quitus donné par le dernier Conseil des ministres aux équipes-projets, chargées, entre autre, de formaliser la mesure et de fixer les critères d’évaluation des fonctionnaires, du service public et de simplifier les procédures administratives.

En clair, si le cadre normatif l’autorise, des procédures visant à mesurer la performance des fonctionnaires et du service public dans lequel ils évoluent pourrait d’ici peu voir le jour. Il s’agira d'évaluer les ministères et autres services déconcentrés. Mais cette mesure suffira-t-elle à booster les performances des fonctionnaires ? Une question, loin d'être anodine quand on sait que jusque là, les précédentes mesures ont toujours démontré leurs limites. 


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs