Fonction publique : Du VTR à l’ASI, le pas est franchi !

mardi 3 novembre 2015 Economie


Au Gabon, parmi les réformes enregistrées ces derniers mois par la Fonction publique, figure le Nouveau Système de Rémunération (NSR) mais également, l’Avance sur Solde pour l’Investissement (ASI). Un facilitateur social en plus ? Réponse…

Né des échecs constatés du VTR (Véhicule à Titre Remboursable) issu de la réglementation de mai 1981 qui permettait aux agents publics d’un échelon bien défini de bénéficier d’un prêt sans intérêt pour l’achat d’un véhicule et remboursable sur 36 mois, l’Avance sur Solde pour Investissement (ASI), la nouvelle mesure a la particularité d’être étendue à l’ensemble des fonctionnaires lorsque le VTR lui, s’adressait à une catégorie bien définie.

Les causes de la nouvelle configuration, un ancien outil (le VTR) ayant « montré ses limites dans la pratique ». En effet, établi à l’origine pour permettre à une catégorie de fonctionnaires de rentrer en possession d’un véhicule, les VTR ont souvent servi à des fins de travaux de construction, ameublement, financement de mariage, dépenses de santé et autres...

Au fil du temps, les VTTR se sont donc révélés être des « outils d’aide sociale »ce qui a poussé le gouvernement a « donc décidé de la suspension de la mesure pour la corriger et assurer une cohérence entre la réalité et la règle juridique. C’est ce travail qui a abouti à l’Avance sur solde pour investissement », confie dans une interview accordée au quotidien généraliste l’Union, Jean-Fidèle Otandault, directeur général du budget et des finances publiques.

L’ASI est donc né de ces échecs. C’est un vrai« outil d’aide sociale » qui s’adresse à l’ensemble des fonctionnaires afin d’établir l’équité. « Nous avons souhaité que l’ASI ne profite pas à uniquement à certains, mais au maximum d’agents publics », explique Jean-Fidèle Otandault. Son ambition, répondre aux besoins réellement exprimés par l’agent publique.

« L’ASI est une mesure à caractère social que les plus hautes autorités de l’Etat proposent aux agents publics. Ceci atteste de leur volonté d’améliorer les conditions de vie du « fonctionnaire (…) Les premiers dossiers pourront être traités d’ici fin novembre toutefois il est à souligner que l’ASI n’est pas un instrument destiné à concurrencer les banques dans notre pays, qui emploient de nombreux compatriotes et qui autant que les agents publics, souhaitent conserver leurs emplois. » résume-t-il.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs