Finances publiques : Un budget en baisse et des défis immenses !

lundi 17 octobre 2016 Economie


Le budget 2017 vient d’être annoncé. Evalué à 2477 milliards de francs CFA, il est en baisse de 148 milliards de francs CFA par rapport à 2016. Mais permettra-t-il de répondre aux attentes de la population ?

Du fait du caractère mouvementé de la dernière élection présidentielle, au regard des contestations qui ont entouré la victoire d’Ali Bongo Ondimba, Président de la République réélu selon le verdict de la Cour Constitutionnelle avec 50,66% de suffrages contre 47,24% pour l’opposant Jean Ping, les populations attendent donc de ce dernier et du Gouvernement de Franck Emmanuel Issoze-Ngondet des résultats, et ce, à court terme. Les deux hommes avec derrière eux leurs équipes, doivent avoir conscience de ce fait.

Le logement, l’emploi, l’éducation, la santé, les infrastructures, les défis qui se présentent à eux sont immenses. Mais comment y remédier lorsque l’activité économique nationale est morose ? Comment dans l’immédiat, répondre à de tels besoins lorsque la croissance économique, vitrine du mieux-être de l’économie connait un léger déclin ? Ce type d’interrogations n’intéresse pas souvent les populations qui attendent plutôt des actes concrets.

Avec un budget 2017 évalué à 2477 milliards de francs CFA, en baisse de 148 milliards de francs CFA comparativement à 2016, le Gouvernement doit rationaliser ses dépenses publiques et mettre l’accent sur les projets porteurs.

Certes, c’est son ambition vu que le budget 2017 devrait en grande partie être affecté au développement des infrastructures à même de maintenir la croissance économique et de renforcer la diversification de l’économie nationale avec la promotion des secteurs sociaux et de développer le secteur social, mais cela implique de la rigueur. C’est avec ce budget en baisse et l’immensité des défis actuels que le Président de la République et le Gouvernement doivent relever les défis qui se présentent à eux. Le temps imparti et les contre-performances économiques à venir vont très certainement représenter des facteurs bloquants voire un véritable problème. Le budget 2017 à bien des égards ne sera pas trop différent des budgets futurs vu l’actuelle conjoncture mondiale liée à la crise pétrolière planétaire.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs